Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

29 janvier 2010

La sixième extinction, à fond la caisse

Le phénomène de l'extinction des espèces, normalement seulement naturel, connaît une accélération importante, d'au moins 100 fois le rythme de la nature, enclenchant une sixième extinction terrestre causée par l'activité humaine.

C'est au point que des scientifiques commencent à penser que la dominance de l'Homme, capable de scier  si manifestement la branche sur laquelle il est assis, pourrait être une impasse dans l'évolution de la vie sur notre planète.

1993 : des espèces en danger.
Le wombat à nez poilu, la grue blanche, le tridacne géant,
l'hippotrague noir géant.

La sous-espèce rare Hippotragus Niger variani, est extrêmement menacée (2.500 individus en 1960, moins de 500 aujourd'hui).

Le Teratolepis Fasciata
une espèce de gecko nocturne (non menacée).

C'est dans ce contexte que 2010 est déclarée année mondiale de la biodiversité, à l'initiative des Nations Unies. La définition retenue par le Journal Officiel français du 12 avril 2009 est : Diversité des organismes vivants, qui s'apprécie en considérant la diversité des espèces, celle des gènes au sein de chaque espèce, ainsi que l'organisation et la répartition des écosystèmes. Dans ces grandes lignes, cette définition reprend celle de la Convention pour la diversité biologique de 1992.

La méduse.
Certaines espèces prolifèrent avec la pollution et le
réchauffement climatique.

Au-delà des espèces classées comme menacées, on observe des diminutions, par exemple chez les batraciens ou les abeilles. Les grenouilles, les crapauds et les batraciens en général sont sensibles aux polluants : la société zoologique de Londres prévoit une diminution de la moitié des batraciens en Europe d'ici 2050. Les colonies d'abeilles enregistrent des pertes importantes, au point que la France va semer des plantes mellifères sur les bords de ses routes.


Ajoutons à ce tableau une importation d'espèces invasives dans des biotopes jusqu'ici protégés, causant souvent des ravages parmi les espèces endémiques. Par exemple, l'écureuil gris, plus fort et plus gros, supplante peu à peu l'écureuil roux en Europe.


L'écureuil roux, bientôt rare en Europe ?
Un timbre émis le 22 janvier 2007 par Andorre.
Phil@poste/Joan Xandri.

Commencer une collection sur le thème des espèces menacées et sur la biodiversité est une bonne idée, car on peut y associer les plus jeunes.

Voir
La crise de l'extinction des espèces gagne du terrain, infosdelaplanete.org, 3 nov. 2009
La sixième crise d'extinction des espèces et le troisième chimpanzé, Maison de la Nature et de l'Environnement, Bordeaux, 26 août 2008
Année Internationale de la Biodiversité, IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature)

Note :
L'utilisation du langage parlé familier dans l'expression "à fond la caisse" convient bien pour souligner la rapidité du phénomène, l'ampleur de sa manifestation.

2 commentaires:

Jérôme a dit…

Bravo pour ce joli billet "écolotimbré".

Voir aussi :
- top 10 des espèces en danger sur le site du WWF.
- Les timbres Espèces en danger de l'UNPA.

JD a dit…

Merci pour le commentaire et ces deux liens.

Un billet proposé