Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

31 janvier 2010

Le Salon Planète Timbres 2010

Le Salon du Timbre 2010 à Paris (Vincennes), organisé par La Poste, a ouvert ses portes le samedi 12 juin. L'affluence était plutôt moyenne à l'ouverture, et dans les allées, larges, on ne risque pas de se bousculer. Il se déroule au Parc Floral de Paris, jusqu'au dimanche 20 juin 2010, tous les jours de 10 heures à 18 heures et nocturne le vendredi 18 juin, jusqu'à 20 heures. L'inauguration était le 11 juin 2010. Vous pouvez voir mes premières photographies du Salon. Voir l'album photos de la FFAP. Voir aussi le billet Voyage au cœur des régions françaises.

Pour les invitations, voir directement à la fin de ce billet.

L'ouverture au public, à 10 heures précises,
le samedi 12 juin 2010.

Maud Fontenoy est la Marraine du Salon
La Marraine du Salon est Maud Fontenoy, Présidente de MMF (La Fondation Maud Fontenoy). On attend 120.000 visiteurs, il est prévu 9.000 panneaux d'affichage dans Paris et sa banlieue, 150 spots de radio, 50 insertions dans la presse. Un prêt-à-poster hors commerce a été utilisé pour l'envoi du communiqué de presse dès janvier 2010.

Les partenaires institutionnels sont : le Ministère de l'Education Nationale, la Fondation Maud Fontenoy, l'Association pour le Développement de la Philatélie,  la Fédération Française des Associations Philatéliques, La Chambre Syndicale des négociants et Experts en Philatélie, la Croix-Rouge française.


Le Salon Planète Timbres,
120 négociants, 23.000 m2 d'exposition.


Les boîtes aux lettres, près du stand Premiers Jours.


Découvrez le Parc Floral de Paris
Le Parc floral de Paris est à la fois un parc urbain et un jardin botanique. C'est aussi un lieu où l'on peut pratiquer la macro-photographie. Vous pouvez aussi en profiter pour visiter le Château de Vincennes qui accueillera - peut-être - le futur Musée de l'Histoire de France.

Découvrez le Parc Floral de Paris : 
la nature, la beauté ou rien !


Agrandir ce plan  ou  Voir le Plan Interactif de la R.A.T.P.
  Voir la météo à Paris. Voir la station Velib 12125 (entrée Parc Floral).
Annuaire 118712 pour vos recherches sur Vincennes ou Paris.
Voir aussi L'Office du Tourisme de Paris.


Le Parc Floral de Paris et ses multiples jardins.


Et sur Google Street View



Un Salon éco-conçu et éco-responsable
Le Salon Planète Timbres 2010 réalisera un bilan carbone après l'événement, calculé "d'après une étude réalisée auprès des exposants". L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) précise :
"Toute activité humaine, quelle qu'elle soit, engendre directement ou indirectement des émissions de gaz à effet de serre. De ce fait, toute entreprise, activité administrative ou associative peut légitimement s'intéresser aux émissions qu'elle génère".

Alors Planète Timbres évoque des stands en carton : on a vérifié avec nos loupes !  C'est vrai, mais j'ai repéré plusieurs chaises pas recyclables du tout, y compris au stand de La Poste. Normalement, le bilan devrait intégrer les transports pour se rendre au Salon. Voir le Bilan Carbone de la ville de Paris.

Le 14 juin l'ordinateur de la Borne pour
calculer le bilan carbone de ses déplacements
a été déconnecté, à l'entrée du Salon.

Présence de plusieurs administrations postales  étrangères
Citons parmi elles : la Chine, l'Ukraine, le Maroc, Chypre, la Belgique et l'Allemagne. Il y aura bien-sûr un stand des TAAF. Plusieurs philatélistes regrettent l'absence d'administrations comme l'Espagne. Une philatéliste me murmure que la représentation étrangère semble maigrichonne à ce salon Planète Timbres 2010, et qu'on espère que la Russie sera bien au Salon d'automne !

Le football à l'honneur
C'est aussi la fête du football avec trois émissions pour la Coupe du Monde 2010 qui s'ouvre en Afrique du Sud : un bloc, un timbre étonnant recto-verso et un timbre en argent.

Le bloc de 4 timbres Coupe du Monde 2010,
le 13 juin 2010.
François Bruère / Philaposte.

Quelle chance ! Cela fait suite aux trois collectors timbrés de l'équipe de France et ELA, du 7 juin 2010 au prix de 8,90 euros le collector. Nous avions déjà eu Zidane. Voir aussi le billet Coupe du Monde 2010.
ZaKumi,
la mascotte du Mondial 2010.

Pour les passionnés de sports collectifs, notez qu'une liste des timbres personnalisés, émis jusqu'à présent, recense les timbres des clubs sportifs.

Tous les produits football
sont disponibles sur le Salon : le bloc, les collectors ELA.


Pour la première fois, l'émission d'un timbre recto et verso le 13 juin 2010
Le premier jour d'un timbre imprimé recto et verso, pour la Coupe du Monde de football 2010 qui se déroule en Afrique du Sud, aura lieu au Salon. Le même jour, un bloc Football de 4 timbres est émis. Voir le billet du Blog Philatélie du 20 mai 2010. J'entends dans les rangs des philatélistes les cris d'orfraie : timbre gadget !  Qu'importe, c'est la Coupe du Monde 2010, voyez les 10 stades d'Afrique du Sud.

Un timbre football en argent le 12 juin 2010
Comment ? Une émission recto-verso ne vous suffisait pas ! Vous gagnâtes la Coupe du Monde 1998 et vous rechignez aujourd'hui !  Voici le timbre en argent du 12 juin, montrant un joueur de football en train de tirer, mis en vente au Salon et par correspondance à Phil@poste. Le destin de ce timbre est scellé : s'assombrir un peu comme les deux Marianne argentées avant lui, mais il comblera les collectionneurs de cette thématique. Et c'est le coup d'envoi d'une nouvelle série française sur les sports collectifs, nous dit La Poste.


Une faciale de 5 euros,
une exclusivité du Salon du Timbre 2010,
déjà disponible le 10 juin 2010 sur la Boutique Web de La Poste.
(Ce visuel est une prévision, voir la version définitive sur le site du Salon).
Aurélie Baras / Phil@poste.

Un distributeur automatique
du timbre football en argent, sur le Salon.

Voir au sujet de ce distributeur de timbres de 5 euros en argent un billet du Blog Philatélie du 14 juin 2010.

Le bloc Doré, dès le 12 juin 2010
Les pharaons récompensaient les valeureux serviteurs sous l'or de la gloire. Nous voici gratifiés d'un bloc doré spécial Salon 2010. Il est imprimé sur place en héliogravure, gaufré et doré à chaud. Je l'ai ! Oh qu'il est beau. Voir L'or du Salon du Timbre 2010.

Une exclusivité du Salon 2010.
Le bloc doré : 8,88 euros.
Valérie Besser, Gilles Bosquet, RMN Orsay, H. Lewandowski, Phil@poste.


 Une "Original Heidelberg" au Salon,
pour le Bloc Doré.

Les 40 ans de l'imprimerie de Boulazac
C'est aussi le quarantième anniversaire de l'installation de l'imprimerie des timbres-poste à Boulazac, en juin 1970 par Yves Guéna,  à l'époque Député et Conseiller Général de la Dordogne. On sait que l'imprimerie de Boulazac a connu un changement de directeur  cette année avec l'arrivée de Philippe Gateau.

Ah, sur le plan humain, des inquiétudes se font jour à Boulazac, la F.F.A.P. avait déjà évoqué ce sujet, en novembre 2009.  La Lettre des professionnels de l'imprimerie, Caractère Hebdo, dans son édition du 14 décembre 2009 mentionnait dans ses brèves un plan sur 3 ans conduisant à la suppression d'une centaine d'emplois. Pourtant La Poste souhaite moderniser pour pérenniser le site. Philippe Gateau indique à Sud-Ouest le 12 mai 2010 : « On travaille pour trouver de nouveaux clients et de nouveaux marchés, car chaque année le trafic courrier est en baisse de 7 à 8 % ».


happy birthday, Boulazac !


Une émission hyper-spéculative,
la Marianne d'exception Cheffer et Beaujard
On savait bien que quelque chose se préparait. En juin 1970, sortait le premier timbre de l'imprimerie à Boulazac ci-dessous.
En juin 1970 : l'imprimerie près de Périgueux sortait
la République de Cheffer rouge carminé.
Cheffer / Durens / Jumelet - La Poste.

 Le 13 juin 1970 à Périgueux (Dordogne).
(Une carte achetée 0,80 euro chez un négociant du Salon).

Le 25 mai 2010, voici donc annoncée une époustouflante émission hors-programme d'une Marianne de Cheffer et de Beaujard de faciale 1 € qui va faire date dans l'histoire de la philatélie.  Oui, disons le, pour la première fois en anglais sur ce blogue : it is amazing

C'est un feu d'artifice : des techniques d'impression variées, des timbres tête-bêche, une encre parfumée, et c'est parisien et nulle part ailleurs. Et 40 euros la feuille indivisible numérotée : Sacrebleu !   40 ans de Boulazac, c'est 40 euros. Ce salon va me vider le porte-monnaie. Les réactions sont déjà passionnées. Lisez Les News du Phospho du 1er juin 2010 et le Forum du Marché du Timbre.

La Marianne du Salon du Timbre 2010 est annoncée : 
40 euros la feuille, spéculative et parisienne.

Comme le nombre de feuilles est limité (4 feuilles de 4.000), il est très probable que l'essentiel soit vendu dès le premier jour la vente soit régulée. En fait, on constate que l'offre à la vente s'étale sur les premiers jours du Salon : lire le Blog Philatélie le 11 juin 2010. J'ai constaté le samedi 12 juin une attente le matin d'une heure environ, sans afflux massif. Le 14 juin 2010, il y avait encore quelques feuilles disponibles à la vente au public, mais des hôtesses proches du stand Premiers Jours n'étaient pas au courant. Le 16 juin 2010, il semble que ce soit terminé, mais se peut-il qu'il n'existe aucune feuille disponible à la vente pour le week-end du 19 juin ?  

Note ajoutée le 21 juillet 2010 :
Après bien des informations où il fut peu évident de faire la part du vrai, l'étalement ne s'est pas produit, n'était pas prévu par les organisateurs. On reste sur l'idée que l'essentiel fut vendu dans les trois premiers jours du Salon.

Par ailleurs, j'ai commencé à voir dès le 14 juin 2010 des parties de feuilles de 40 timbres être proposées à la vente chez quelques négociants du Salon, à des prix qui laissent présager une prise de valeur rapide. La Poste  et le CNEP auraient pu demander aux négociants d'attendre la fin du Salon Planète Timbres 2010. Quoi qu'il en soit, les 4 feuilles dépassent les 500 euros de prix moyen à l'adjudication du mardi 15 juin 2010 au profit de la Croix-Rouge française.

Le 17 juin 2010 une enchère sur le site E-bay.fr a vu le lot de 4 feuilles atteindre les 605 euros, avec 59 offres sur le coup, mais le vendeur demandait davantage car son prix de réserve n'était pas atteint !
  • Une vente exclusive au Salon
" Ces feuilles ne seront pas disponibles dans nos canaux de vente habituels : le réseau des bureaux de poste, sur la Boutique Web du Timbre ou dans le catalogue. Aucune commande ne sera prise en compte en dehors du salon, et ce, quel que soit le moyen utilisé ".
  • Les feuilles invendues seront détruites
En fait, on s'acheminerait vers une destruction inexistante dont on attend confirmation par huissier à la fin du Salon.

  • Une vente limitée à 1 feuille de chaque technique par personne
" Les ventes sur le salon Planète Timbres seront limitées à une feuille de chaque technique par personne "

Cette disposition a été assouplie par la suite à 4 lots par personne, mais il m'a été dit que des négociants avaient plusieurs fois renouvelé leur achat, sans que je puisse le vérifier. Ce qui est sûr, c'est que des feuilles ont été vendues isolées du lot, ce qui - à la fin - rendait  plus difficile l'obtention d'un lot complet de 4 feuilles.

  • Les abonnés recevront un exemplaire découpé des deux timbres
" Si vous êtes déjà abonné à la catégorie des timbres de France ou réservataire d’une pochette A, vous recevrez, selon le nombre que vous avez souscrit, un exemplaire découpé des deux timbres (avec vignette) correspondant à chacune des quatre feuilles ".

La feuille numérotée, en héliogravure,
du 40e anniversaire du 1er timbre émis à Boulazac, en Dordogne.
Le 7 juin 2010.

La feuille parfumée à la fraise, c'est le parfum d'une fraise du Périgord qui est la Gariguette. Voir Marianne, les 40 ans de l'imprimerie de Périgueux / Boulazac, sur le Blog Philatélie du 11 juin 2010 et surtout le billet du 13 juin 2010 sur le même blogue.

Sur le plan technique, le Blog Philatélie nous donne le 18 juin 2010 de précieux renseignements sur la méthode de numérotation des feuilles en fabrication.

La France comme j'aime : 24 nouveaux collectors le 12 juin et +12,8 % plus chers
Vous avez aimé les 24 collectors 2009 La France comme j'aime. Vous adorerez 2010. C'est donc reparti, avec 24 nouveaux collectors et deux carnets de 12 timbres sur les saveurs gourmandes.

Sans ma dose de collectors annuelle, je ne vis plus !  L'an passé, cela coûtait 24 fois 7,89 euros, sans l'offre globale pour les 24. En 2010, ce serait 8,90 euros le collector régional avec une offre promotionnelle sur l'Internet proposant l'ensemble de la série à 195 euros. Pour un achat d'un seul collector, l'évolution du prix représente une hausse de 12,8 %, soit 6 fois au moins le rythme de l'inflation annuelle actuelle en France.

Un nouveau collector 2010 pour Paris,
parmi la collection de 24.

Un des deux nouveaux carnets "Saveurs de nos régions"
de 12 timbres autocollants : 6,72 euros pour un carnet.
Isy Ochoa, Agence Grenade, Phil@poste.


Plusieurs émissions nouvelles
Un salon riche en émissions nouvelles,
toutes intéressantes.


Toutes intéressantes ? Vite dit. Regardez les nouvelles émissions du Salon décrites par le site Coppoweb.com. Mieux encore : Timbres Magazine montre toutes les émissions du Salon, y compris les vignettes LISA.

Le bloc Claude Monet, Jardins de France, à 4,44 €.
Premier Jour le 12 juin 2010.
Claude Monet, Photo © RMN (Musée d'Orsay) / H. Lewandowski.


Les amateurs de timbres sur les impressionnistes vont être gâtés car cette émission Claude Monet, Jardin de Giverny, vient après l'émission de deux nouveaux collectors exceptionnels de 10 timbres chacun sur les peintres impressionnistes, dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, le 7 juin 2010. Ces deux collectors sont : Normandie berceau, et Normandie terre d'inspiration des impressionnistes. Voir le billet du 6 juin 2010 de ce blogue.

Nous aurons le 12 juin 2010, en plus des 24 collectors régionaux et des 2 carnets Saveurs : le bloc de 2 timbres Jardins de France, jardin de Giverny, et Soyouz en Guyane,  le 14 juin le carnet de 12 timbres autocollants sur l'art roman, le 15 juin le bloc de 6 timbres sur les moulins, le 16 juin les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour, le 17 juin le timbre de la série artistique Louise Bourgeois, le 18 juin le bloc de l'Appel avec un seul timbre, le 19 juin la Conciergerie à Paris pour le 83e Congrès de la FFAP et enfin le 20 juin l'Exposition universelle de Shanghai.

Ajoutons à cela les timbres sur le football qui viendront le 13 juin normalement avec le bloc Coupe du Monde 2010, et la veille il y aura eu le Bloc Doré dont il a été question plus haut. 

Que manque-t-il ? Bon, le souvenir "Le dernier voyage de la Jeanne d'Arc", il s'agit de trois diptyques oblitérés avec les timbres à date "Premier Jour", "Passage de l'Équateur" et "Dernier Jour", est déjà sorti le 27 mai 2010 (7,50 euros). Il manque donc le souvenir de l'Appel du 18 juin, pour trois euros.

Ah ! Il y en a tant que j'oubliais le 150e anniversaire du rattachement du Comté de Nice à la France, en vente générale le 14 juin 2010. Le maire de la ville,  Monsieur Christian Estrosi, est en plus le Ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi. Dans Phil'Info de juin 2010 on voit une valeur faciale décrite de 0,756 €, c'est 0,56 € qu'il faut lire. Le Premier Jour a lieu au Salon le 12 juin 2010.

Sesquicentenaire du rattachement de Nice
à la France, le 14 juin 2010.
 Stéphanie Ghinéa / Phil@poste.


En vente anticipée aussi au Salon du Timbre.
Source : Phil'Info Web de juin 2010.


310 nouveaux timbres en 9 jours
Alors si je compte bien : 2 plus 4 plus 1 pour le football,  plus 4 pour le Bloc Doré, plus 8 pour la Marianne hs (hyper-spéculative), plus 24 fois 10 pour les collectors plus 2 fois 12 pour les carnets Saveurs, plus 6 pour le bloc des moulins, et plus 8 pour les autres timbres, plus 12 du carnet art roman et plus 1 pour le 150e anniversaire de Nice. Total : 310 nouveaux timbres-poste, sans les nouvelles Marianne et l'Europe pour l'augmentation tarifaire du 1er juillet 2010. Le salon dure 9 jours. La moyenne des émissions est donc de 34,4 timbres / jour, ce qui est honorable. Nous étions en 2009 en deuxième position après le Japon, dans le classement international : 2010 s'annonce donc pour la France comme un cru, comment dire ? Rythmé.

Heureusement, il y a le label PHI. Heu, j'y pense : sur la Marianne hs, doit-on trouver le label PHI ? Normalement non, car elle ne figure pas à l'arrêté ministériel.

Oh, un PAP !
Le Blog Philatélie du 8 juin 2010 nous montre un beau prêt-à-poster du Salon du Timbre, avec les couleurs de Marianne.

Les nouvelles valeurs de la Marianne, le 12 juin 2010
6 nouvelles valeurs de la Marianne et l'Europe sont émises  : 
0,75 euro - 0,87 euro - 0,95 euro - 1,35 euro - 1,40 euro et 2,30 euros.


Des animations variées
Un large choix d'animations est proposé aux jeunes visiteurs du Salon. Retenons par exemple un atelier d'initiation à la gravure en taille-douce et une exposition sur les techniques d'impression des timbres. 

Un atelier animation courrier est prévu : il faut bien l'animer celui-là parce que, au train où vont les choses... Non, non... Ne me faites pas dire que le courrier escargot est fini, simplement son cadavre bouge encore. Si vous préférez une autre formulation : il y a une baisse tendancielle du volume et l'indicible crainte qu'elle ne puisse être jamais endiguée se fait jour.  Oui, vous pouvez faire un copier-coller de la formule pour tous les rapports annuels à venir des administrations postales de la planète.

S'initier à la gravure en taille-douce.
Ci-dessus le document des émissions françaises
en taille-douce de 2009.


3 vignettes LISA
Trois belles vignettes sont en principe disponibles durant le Salon : les moulins, Paris rétro et le 83ème Congrès de la FFAP. Je dis "en principe" car les six distributeurs Libre Service Affranchissement disponibles me semblent un peu justes pour répondre efficacement à la demande. Samedi 12 juin 2010, j'ai constaté qu'ils cessent souvent de fonctionner, par manque de pièces pour rendre la monnaie. Le 14 juin 2010, c'était un peu meilleur grâce à une offre plus importante de vignettes déjà éditées par La Poste et vendues sur une table proche des distributeurs.
 

Le Souvenir Philatélique le 20 juin 2010
Un Souvenir est proposé regroupant les timbres et les blocs émis lors du Salon, avec les timbres à date "Premier Jour". Il est aussi disponible par correspondance auprès de Phil@poste. Pour l'achat d'un Souvenir Philatélique, il sera offert une enveloppe Prêt-à-Poster. Il est vendu 47 euros.

Le Souvenir philatélique "Salon du Timbre 2010".
(Ceci n'est qu'une maquette du Souvenir, la version finale
de La Poste pourra différer).


Le bloc CNEP 
Le bloc CNEP du Salon invite à une balade au Parc Floral de Paris, avec une belle rose ancienne d'un timbre français de 1962, au centre.

Achetez le bloc CNEP Planète Timbres 2010.
Aurélie Baras.

Une exposition internationale Paris 2010
Le salon sert aussi de cadre à une exposition internationale avec, par exemple dans la classe thématique, des sujets variés  : rencontre avec le cheval, hymne au soleil, l'architecture romanesque, le sport dans l'art, le monde automobile, le sucre, l'or rouge source de vie, etc. Voir la liste complète sur le site de la FFAP.

Le championnat de France 2010
Les thèmes sont là aussi d'une incroyable variété : la bicyclette, la bière,  Noël, etc. Voir la liste complète sur le site de la FFAP.

Une deuxième édition du Catalogue Maury
Le blogue Les News du Phospho a indiqué dans son billet du 11 mai 2010 qu'un nouveau catalogue Maury verrait le jour lors de ce Salon du timbre. Il est également question d'un catalogue Maury en ligne.

Le 83e Congrès de la F.F.A.P.
C'est aussi le Congrès de la Fédération Française des Associations Philatéliques qui s'ouvre le samedi 19 juin 2010 à 8h30 prussiennes. Un hommage sera rendu à Yves Tardy. Voir tous les détails sur le site de la FFAP.

Le dernier salon  du timbre avant la départementalisation de Mayotte
Comme vous le savez, l'île de Mayotte devient bientôt le 101e département français en 2011, suite au vote du 29 mars 2009. Les émissions spécifiques de Mayotte cesseront logiquement après 2010.

Le Musée de La Poste : les écritures magiques
Le Musée présentera ses activités au stand baptisé "Les écritures magiques", avec un atelier de création de cartes postales.

Delcampe sera présent à l'espace n°35/36
On apprend le 1er juin 2010 qu'une carte postale de collection, spéciale "10 ans de Delcampe" et limitée à 2000 exemplaires, sera offerte durant le salon.

Optimisation de parcours
Cap sur les émissions Premier Jour
Le truc à savoir c'est que le stand des émissions Premier Jour est planqué au fond, à l'opposé de l'entrée principale du Salon. C'est comme au supermarché, on vous fait passer devant toutes les gondoles avant d'arriver à ce que vous cherchez vraiment. Vous le savez, alors vous irez droit au but, avec votre tenue de combat : une bouteille d'eau, un en-cas pour tenir et un téléphone portable rechargé si vous êtes l'éclaireur de votre association ou groupe.

C'est simple, tout ce qui est stratégique est en jaune sur le plan, une fois l'imprimerie des timbres-poste franchie.

De l'entrée aux émissions Premier Jour :
Je fonce !

Voyez au passage ce qui se passe
Sur l'emplacement de l'imprimerie des timbres-poste.

Durant le Salon, zen tu resteras
Bien-sûr, vous serez en toutes circonstances aimables et patients, parce que donner des coups de tampons une journée complète, ou servir 200 fois par jour les mêmes produits, c'est... voilà. Imaginez la nuit, les gens du stand Premier Jour qui tamponnent encore durant leur sommeil paradoxal : touc, touc, touc...

Ma bobine sur un MonTimbraMoi 
Quand vous aurez enfin trouvé votre bonheur, vous pourrez vous détendre, aller faire le beau au stand MonTimbraMoi à côté du stand de La Poste.


Liens pratiques
Visitez le site www.laposte.fr/planetetimbres pour toutes les informations pratiques.


Des invitations gratuites
Il y a des invitations gratuites à télécharger sur le site du Salon Planète Timbres, pensez-y ! Pour les accès illimités (plusieurs jours), il y a la Carte Pass à retirer le premier jour sur le salon.

Des commandes par correspondance
La Poste a prévu de permettre aux philatélistes qui ne pourraient se rendre à Paris de passer commande, grâce à un bon envoyé aux réservataires. Il sera donc possible aux absents d'obtenir le Souvenir philatélique du Salon, le Bloc doré, le timbre en argent "football", le Souvenir du 18 juin, et bien sûr tous les timbres du programme philatélique émis à l'occasion du Salon. 

Les feuilles indivisibles de la Marianne Cheffer et Beaujard ne sont pas prévues par correspondance, ni sur la Boutique Web de La Poste, comme vu plus haut. Il ne s'agit pas d'un oubli mais d'un choix de distribution exclusive lors du Salon, qui a voulu situer cette émission parisienne exceptionnelle en haut de gamme.

Des commandes par correspondance sont
prévues pour les philatélistes absents du Salon,
(Documents envoyés le 25 mai 2010 aux réservataires).


Le Salon a son blogue* officiel
Depuis le 26 mai 2010, il existe un blogue Salon du Timbre, dont le flux est maintenant suivi sur ce site. Il y a aussi un compte Twitter. J'aimerais y lire des entretiens avec les artistes, les graveurs, et qu'on nous parle de l'imprimerie, de ses débuts, et aussi de son devenir.

* Au Québec, on dit plutôt blogue, alors réimportons cette forme en France.

Dans les médias
Salon du Timbre 2010, du nouveau, un billet du 31 mars 2010, du blogue Philatélie au quotidien
Le CV de Maud Fontenoy, sur le réseau Plateforme (Conseil en intervention de personnalités)
Timbrés de Foot ! sur L'Union, le 6 juin 2010

Ce billet a été mis à jour le 18 juin 2010.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

les collectors SANS MOI
je ne fais pas du Panini, reste plus qu'a faire Zaiya et ce sera le top ( mais je suis sur que cela se vendra et meme bien )

JD a dit…

Bonsoir,
Oui, je comprends ce choix, car même sans les collectors j'ai du mal à suivre.

Anonyme a dit…

la philatélie dérape dommage ou va t-on
moins de plaisir collection qui devient chére

JD a dit…

Bonsoir,
Un journaliste a interrogé Françoise Eslinger, pour le Monde matin Direct, le 11 juin je crois, et lui a demandé si un budget de 200 euros de timbres émis durant le Salon n'allait pas décourager les collectionneurs. La patronne de Phil@poste a répondu que le Salon est une parenthèse de 10 jours dans la vie d'un philatéliste, et qu'il faut bien financer son organisation.
Je pense qu'entre la stagnation du pouvoir d'achat et l'envolée de la facture philatélique, on ne peut que collectionner autrement, mais la question des jeunes est posée : comment vont-ils se procurer des timbres pas chers, vu que le courrier se fait plus rare ?

Anonyme a dit…

C'est la premiere année que je ne vais pas au salon . à cause de ces 4 feuillets mariannes qui mettent les collectionneurs en competitions .
Plutot que d'avoir une cohésion sur ce loisir du timbre, on met en place une certaine concurrence entre ceux qui arriveront en premier et ceux qui arriveront en retard , concurrence entre les parisiens et les provinciaux.
Il aurait été plus federateur de vendre un seul feuillet avec l'entrée et detruire le stock restant en fin de salon .
La fin du salon risque d'etre amer pour phil@poste .

JD a dit…

Bonjour,
Je complète votre analyse en notant, au regard de la Charte de la Philatélie 2009, que :
* cette émission de 4 feuillets n'est pas dans les timbres commémoratifs, puisque non prévue au programme philatélique officiel 2010,
* elle n'est pas non plus dans les timbres d'usage courant Marianne, puisqu'une faciale à 1 € ne correspond à aucun tarif courant actuel,
* elle n'est ni un timbre personnalisé, ni un timbre d'écriture.
Comme elle ne fait partie d'aucune catégorie, on peut penser qu'elle est hors-charte.
Attendons un peu pour faire un bilan du Salon Planète Timbres 2010, pour ma part j'aurais préféré une émission pour moitié à Paris, et une autre à Périgueux pour garder un certain équilibre avec la Province.

Anonyme a dit…

Bonjour,
je suis allé au Salon les 15 et 16 juin, évidement plus de feuilles de Marianne Cheffer.
Alors que la Poste avait annoncé : 1 seul jeu de feuilles par personne, et régulation de la vente sur toute la durée du salon !
par contre, les feuilles se vendent déjà chez les négociants et sur internet à prix d'or !
les petits collectionneurs qui ne pourront jamais se procurer ces timbres, disent merci à Mme la directrice et aux négociants !

JD a dit…

Bonjour,
un message de mécontentement anonyme a été posté le 18 juin 2010, je ne pouvais le publier intégralement, mais l'essentiel est là :
<< Madame BIGUIER, Madame ESLINGER,
Aujourd'hui vendredi 18 juin j'ai pris le train de Tours pour me rendre au salon au Parc Floral, pour découvrir la "Planète Timbres" j'y ai rencontré des personnes aimables et disponibles mais.... vite refroidi : je m'inscris dans un grand mécontentement général concernant les 4 feuilles commémoratifs, vous savez ceux à 40 € pièces... "les feuilles non vendus seront détruits en public"... communiquiez-vous ! franchement vous y aviez vraiment cru ? tirage 4.000 exemplaires, pour favoriser les marchands et la spéculation, c'est une honte ! tout vendu en 12 heures ! vous savez à combien on les trouve aujourd'hui 18 juin, à 2 jours de la fin du Salon : le double, voire le triple ! faites donc le compte... vous êtes à l'aise ? [...] je suis dégoûté [...] Il y a un gros malaise Mesdames.>>

JD a dit…

Pour équilibrer les choses, je dois aussi mentionner que j'ai rencontré quelques personnes - pas que des philatélistes - qui étaient contentes d'avoir pu acheter plusieurs lots de feuilles à 40 € sur le Salon.

JD a dit…

Lire aussi le billet du blogue Les News du Phospho, du 22 juin 2010 :
Scandale philatélique du Salon....

Un billet proposé