Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

22 février 2010

Les myosotis et le pic cendré

Voici une enveloppe de Finlande montrant deux timbres évoquant bientôt la belle saison, le temps des nonchalances retrouvées, loin des vaines agitations urbaines, du tumulte électoral et des autres vacarmes.


Alors nous avons le myosotis scorpioides ou myosotis des marais ou palustris, une espèce vivace de 30 cms montrant une fleur bleue ciel à cœur jaune. Cette plante affectionne les sols humides, on la trouve dans les prairies, les zones marécageuses et au bord des cours d'eau, et près des torrents. Elle fleurit généralement de mai à août. Son autre nom est : ne m'oubliez pas, peut-être parce que cette plante se remarque à peine. Ceci a été transposé dans le langage des fleurs par : le souvenir fidèle. C'est le contraire de la rose qui se remarque toujours mais qui ne sera jamais bleue, sauf peut-être les reflets des pétales veloutés de la Crimson Glory.
 
  

Le pic cendré peut se confondre avec le pic vert, Spectrosciences nous apprend à les différencier, par le cri et la morphologie. En effet, les pics ne chantent pas vraiment mais poussent un cri. On dit qu'ils picassent ou pleupleutent. Le site Oiseaux.net permet de l'écouter. Les deux parents s'occupent du nourrissage des oisillons. Lire aussi la fiche LPO "Connaître les pics".

Myosotis de 2002 et Pic cendré (Picus Canus) de 2001.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé