Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

1 février 2010

Mantón de Manila

Voici un timbre espagnol du premier trimestre 2010, dans la série touristique.  Il est intéressant parce qu'il évoque la femme, la nature et l'espace dans lequel galope un cheval blanc.

Nature et culture se combinent sur ce timbre.

Le "Mantón de Manila", un châle élégant.
Correos / J. Carrero.

Le châle Mantón de Manila prendrait son nom de la ville de Manille, aux Philippines (une colonie espagnole au XVIe siècle) mais le mot châle vient du persan. Ce châle est associé à la cité de Séville et bien-sûr au flamenco. Le timbre semble être une évocation de l'amour, puisqu'un œillet rouge serait la passion partagée, où rien ne fait obstacle à l'amour : la plage évoque l'immensité.  Est-ce une invitation à chevaucher les plaisirs, même si l'horizon montre quelques nuages ? L'œuvre d'Enrique J. Carrero a déjà servi à plusieurs timbres espagnols, comme pour le timbre de 2005 de la lutte contre la pauvreté.

2 commentaires:

Collectionneur a dit…

Ce grand châle en soie était fabriqué en Chine et comportait donc des motifs chinois (pagodes, dragons...), ensuite ceux-ci ont été adaptés à la demande et les imprimés sont devenus plus hispaniques et ils ont donc mis des fleurs comme sur le timbre. Ce châle n'était pas réservé qu'aux danseurs et il était usuel de s'en servir au quotidien.

JD a dit…

Merci beaucoup pour ces éclairages sur l'origine chinoise des motifs de ce châle.

Un billet proposé