Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

24 août 2010

Des grottes et des timbres

L'avenir est aux grottes. N'ayant pu descendre dans le Gouffre de Padirac (Lot) au mois de juin 2010, où se tenait un bureau de poste temporaire à 75 mètres sous terre, je me rattrape avec deux timbres de 15 dinars sur les grottes d'Algérie. La vente générale eut lieu le 27 juillet 2010.

Les grottes merveilleuses de Ziama Mansouriah - Jijel.

Les grottes de Ziama Mansouriah furent découvertes en 1917. Les grottes de Beni Add Tlemcen dateraient d'environ 65.000 ans et ont été rouvertes au public en 2006.  Le site Amicaliens nous indique que pendant un temps ces grottes servirent aux agriculteurs pour la conservation de leurs produits. Les grottes font aujourd'hui la fierté de la ville de Tlemcen, considérée comme la Perle du Maghreb par Si Kaddour Ben Ghabrit, le fondateur de l'Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris.

Quand la température grimpe à l'extérieur vers 40 degrés, on doit apprécier la fraîcheur de l'endroit, qui doit avoisiner les 14 degrés. Si j'étais à Tlemcen, c'est là qu'on me trouverait, bien que j'ignore si une prise de courant permettrait de continuer d'écrire entre les stalacmites !

Les grottes de Béni Add.

Le blogue Timbre du Jura, qu'on retrouve sur Paperblog, nous a indiqué qu'à l'origine quatre timbres étaient prévus par la poste algérienne.

Le Premier Jour le 25 juillet 2010.

Merci à Omar pour ces timbres.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé