Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

6 septembre 2010

La Bulgarie et ses timbres

Après la Croatie,  voici la Bulgarie, un pays membre de l'Union Européenne depuis 2007 mais qui n'a pas encore adopté l'euro (en 2012 ou 2013), pour des raisons de convergence à améliorer. Sa monnaie est le nouveau lev, qui équivaut à peu près à la moitié d'un euro, 100 leva donnant 51,29 euros.

Ci-dessous deux timbres montrant le papillon nocturne Noctua Tertia (2004), et une église orthodoxe (2000), peut-être une abbatiale à Rila ou Bachkovo.

 Noctua Tertia à gauche,
une église à droite.

De gauche à droite : 
Une fontaine (1999), une église encore (2000), 
et le détail d'un vase ou d'une aiguière (1999).

Le timbre ci-dessous m'a fait songer à une tête de Gorgone sans ses tentacules, ou plus surement à une tête de caryatide, ou de déesse, servant de décor raffiné à un contenant à identifier : vase, aiguière ou fiole.

Tête de femme, 
un timbre bulgare de 1999.

La Poste bulgare a été transformée en société par actions en 1997 et fait aujourd'hui partie des sociétés bulgares où l'État demeure majoritaire dans le capital, avec impossibilité de privatiser totalement : une situation assez proche de celle de la France. 

Collectionner la Bulgarie comme pays ? Ce peut être un choix astucieux, auquel je n'avais pas pensé. En France, on parle assez peu de la Bulgarie et de sa capitale, Sofia, à 2 heures 45 minutes de Paris seulement.

Voir
Présentation de la Bulgarie, sur Bulgaria-France.net

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé