Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

14 septembre 2010

Tatouages

Tribal, celtique ou asiatique, le tatouage est partout. Les tribus sont de retour. Dans un monde privé de rites de passage, marquer sa peau serait se démarquer. Si, dans la société traditionnelle polynésienne, le tatouage indiquait le rang, la généalogie, les accomplissements ou la maturité, il est aujourd'hui un art urbain du corps où l'artiste porte sa toile toujours sur lui, en élément différenciateur, entre rébellion et sophistication. Voici deux timbres de Polynésie Française émis en avril 2010, avec un tirage de 100.000 exemplaires.

Tatouages de femme, Polynésie Française,
une émission du 6 avril 2010 (Offset).
J.L. Saquet / Phil@poste.

Tatouages d'homme, Polynésie Française,
une émission du 6 avril 2010 (Offset).
J.L. Saquet / Phil@poste.


D'un certain point de vue, le tatouage est un moyen de raconter une histoire avec un corps libéré du judéo-christianisme, autrement que par les rides ou par la prise de poids. De la même manière qu'une garde-robe personnalisée, le tatouage contribue au renforcement discutable de l'ego, et peut avoir son rôle dans la lutte contre la dépression, puisque dans une telle situation, on admettra qu'il est rare de songer à se faire tatouer un aigle flamboyant sur le torse. Un carnet de 9 timbres à 0,65 € avait été émis en 2006 par Åland.

Le carnet Tatouages, d'Åland, émis le 7 septembre 2006.
Lasse Kärkkäinen, Posten Åland.

 Le corps raconte une histoire : la sienne.


Pour terminer, rapprochons les significations des tatouages avec  les meubles de l'héraldisme, puisque chaque figure revêt un sens particulier. Ainsi, lu sur un site de tatouages :
  • une Diane tatouée : déesse de la chasse, emblème de la puissance et de la liberté.
  • un Dauphin : figure emblématique du sauveur. Il dénote un caractère complaisant dans les émotions et expériences contradictoires. C'est néanmoins toujours un bienfaiteur.

Voir
Tahiti-philatelie.com, le programme philatélique 2010 de Polynésie Française
Tatouage timbre (un timbre du "King" Elvis Presley tatoué), sur le Blog Philatélie le 2 janvier 2009

2 commentaires:

tatouage a dit…

I also believe that tattoos are ways of freedom expression through art. So long as the tattoos look clean and are perfectly defined on skin, there would be no problems.

JD a dit…

Hello,
Thanks for your post.
Je poursuis en français ! Voilà tout est dit, un lien est établi entre philatélie et art corporel.

Un billet proposé