Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

23 octobre 2010

La 19e Fête de la Science

La 19e édition de la Fête de la Science a lieu en France jusqu'au 24 octobre 2010. Le thème cette année est Biodiversité, biotechnologie et bioéthique, quels défis pour l'avenir ?  L'an passé, le thème choisi était les origines de la vie et de l'univers. Voici quelques timbres sur le thème des sciences, trouvés dans mes albums.

 La météorologie,
émis le 17 janvier 2008.
Correos de España.


La fête ne doit pas masquer la réalité : la science va  plutôt mal, la culture scientifique recule au profit d'une société qui fait trop le choix des coups éphémères (en anglais, le "buzz") et du clinquant, la recherche fondamentale y est peu valorisée. La science n'attire dans les classes du secondaire les élèves souvent uniquement parce qu'ils y trouvent un moyen de sélection, sans intérêt véritable pour les disciplines.  Il n'y a pas assez de doctorants  formés, et les conditions ne sont pas optimales pour ces chercheurs. On observe même une forme de précarité qui pourrait rendre le doctorat moins attractif à la longue.

La médecine, 
émis le 17 janvier 2008.
Correos de España.

 La botanique,
émis le 12 janvier 2009.
Correos de España.

 La génétique,
émis le 12 janvier 2009.
Correos de España.

Prix Nobel de chimie en 1936,
un timbre de 1995.
 Poste des Pays-Bas.


Espérons que la France rendra rapidement hommage par ses timbres à deux personnalités : Georges Charpak, Prix Nobel de physique, disparu le 29 septembre 2010 et Benoît Mendelbrot, le père des fractales, disparu le 14 octobre 2010.

Voir
La main à la pâte
Georges Charpak, sur Nobelprize.org

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hello, JD!
Georges Charpak was born in the village of Dąbrowica in Poland (now Dubrovytsia, Ukraine). Charpak's family moved from Poland to Paris when he was seven years old.
Volodymyr Sulyma

JD a dit…

Bonjour,
Merci pour ces précisions de biographie.
Georges Charpak était un éminent scientifique qui n'a pas oublié de transmettre et de se tourner vers les nouvelles générations. Voir le site de la Main à la pâte.

Un billet proposé