Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

16 octobre 2010

Le carnet Sourires 2010

Voici le carnet Sourires émis par la France le 11 octobre 2010 avec 12 timbres autocollants dessinés par Serge Bloch, dont on aime beaucoup le cracheur de vœux montré sur son site. En 2009, nous avions Le Petit Nicolas et ses 14 timbres.
 Les timbres du carnet Sourires 2010.
Serge Bloch / Phil@poste.


La mention "Lettre prioritaire 20 grammes" apparaît horizontalement sur un tiers des timbres du carnet et verticalement sur les autres. Il s'agit de timbres de la catégorie  des timbres d'écriture, utilisables dans vos thématiques, à votre libre choix. 

Ces thèmes-ci...
ou ceux-là.


On pourrait y ajouter les thèmes de la lettre, de la communication, ou des origamis : cocotte, bateau, avion, chapeau...

Les rôles masculins et féminins s'y distribuent classiquement, la roue de l'amour tourne depuis l'idylle primordiale jusqu'au foyer aimant, jamais éloigné d'un scénario Titanic... Le poisson à pêcher, proche de l'éloquence : est-ce la pêche aux voix ?  Et que vise ce capitaine, le sourire aux lèvres ?  Après les jeux de l'enfance, le danger n'est-il avec l'amour que la seule occasion de retrouver sa spontanéité ?  Si, si, il y a tout cela dans ce carnet Sourires. 

Il invite à la recherche des significations, comme les arcanes d'un jeu de tarots. Les dessins peuvent se lire à de multiples niveaux et ces 12 timbres seront certainement repris dans des compositions d'art postal.

Le thème de l'automobile : l'homme, technologique.
Serge Bloch / Phil@poste. 

Le thème de la mode : la femme, coquette.
Serge Bloch / Phil@poste.



Des bouts de phrases d'une lettre d'un prénommé Marcel à un ami s'y déchiffrent :
"Il est évident que nous ..... n'auront malheureusement pas le temps de nous rencontrer lors de mon futur déplacement en France ..... Je le regrette...... La vie ici....."
L'expéditeur et son destinataire ne sont pas dans la situation de ne pas pouvoir se voir, mais il s'agit de tiers qui à l'évidence  ne pourront pas les rencontrer lors de la venue dudit Marcel en France, ce qu'il regrette. Oui, j'ai ma loupe : c'est toujours utile de lire ce qui est raconté sur nos timbres de France. C'est la même loupe qui sert pour les petits caractères des contrats.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé