Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

3 octobre 2010

Moscou, c'était comment avant ?

Moscou, dans les années Gorbatchev, c'est intéressant. Alors je reçois des cartes de ces années quatre-vingt, qui proviennent aussi de la proche République du Bélarus. J'ai l'impression de remonter le temps.

Le pavillon Cosmos, à Moscou, un lanceur,
et le robot lunaire Lunokhod-2.


C'était la période de l'exposition sur les réalisations de l'économie nationale en 1985 sauf erreur, avant le boom capitalistique qui a marqué la ville de Moscou. Peu de métropoles dans le monde ont connu par la suite une telle assimilation foudroyante des règles de l'économie de marché. On lira avec intérêt l'article de 1997 d'Olga Vendina et de Denis Eckert au sujet du nouveau visage de Moscou sur Cybergeo.com.

Dans la même veine, voici une carte venue d'Ukraine qui représente un monument du début des années 1960 que je n'ai pas encore identifié (est-il en Russie ou en Ukraine ?) : un hommage aux héros de la guerre je pense, du moins pour la partie droite du document (voir les deux premiers commentaires de ce billet).



Ci-dessus :
à gauche : la flamme éternelle de Malahov, 
un quartier de Sébastopol (Ukraine), en hommage aux défenseurs de la ville ;
à droite :  le monument aux membres du komsomol,
défenseurs de Sébastopol, tombés en décembre 1941.

 Une oblitération biélorusse du 20 septembre 2010,
accompagnait la carte postale du pavillon Cosmos.

Le timbre ci-dessous n'est pas pour l'oiseau mais pour le champignon qui vit par exemple sur du bois mort : l'hydne coralloïde, hericium coralloides. Ses branches lui donnent un aspect de coraux. Sa saveur le rendrait impropre à la consommation.
Le champignon Hericium coralloides,
Belarus 2010. 


Lors de l'une de ses promenades, le jeune Elias Magnus Fries à 12 ans, le père de la mycologie, fut émerveillé par la découverte d'un hydne coralloïde. Donc un timbre de plus à inclure dans sa collection de champignons.

Thanks Volodymyr, for the card : but I can't say what monuments are on your card. And thanks Boris, for the card with Lunokhod-2.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

On a card two monuments: 1) Eternal fire on Malahov a barrow of Sevastopol, is opened 22/02/1958 of year in memory of defenders of a city, victims here in days of the Great Patriotic War. Fire is extinguished 20/03/2010 of year because of destruction of a gas pipe for reconstruction; 2) the Monument to members of the Komsomol - to defenders of Sevastopol, victims in December, 1941. Sculptor S.Chizh, architectour V.Fomin is opened 29/10/1963 of year. Volodymyr Sulyma

JD a dit…

Merci beaucoup pour ces précisions :
Donc à gauche :
* la flamme éternelle de Malahov, un quartier de Sébastopol (Ukraine), en hommage aux défenseurs de la cité (inaugurée le 22 février 1958). La flamme fut provisoirement éteinte le 20 mars 2010 en raison d'une rupture d'un gazoduc.
à droite :
* le monument aux membres du komsomol, défenseurs de Sébastopol, tombés en décembre 1941. Le sculpteur est S. Chizh et l'architecte V. Fomin. Il fut inauguré le 29 octobre 1963.

JD a dit…

C'est vrai qu'il y a eu des timbres-poste pour les membres du komsomol nommés les komsomolets (m).

Un billet proposé