Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

10 décembre 2010

La jeunesse, vue par l'Algérie

Voici deux timbres émis par l'Algérie le 28 juillet 2009 pour mettre en avant l'importance et le rôle de sa jeunesse, pour le développement et l'avenir d'un pays, et pour son économie.

20 et 15 DA, une oblitération du 24 novembre 2010.
dessin de Sid Ahmed Bentounes / Imprimerie de la banque d'Algérie.


La notice philatélique précise :
Digne héritière de ses aînés, héros d'une indépendance chèrement acquise, la jeunesse algérienne s'est distinguée par une relève à la hauteur des espoirs placés en elle.
Une enveloppe originale Omar Production, 
et le cachet Premier Jour le 26 juillet 2009.


Naturellement, je pourrais commenter mais je me l'interdis car je n'ai pas aujourd'hui de timbre français à montrer sur la jeunesse, qui permettrait d'équilibrer, traitant de ce qui ne va pas là-bas, comme de ce qui ne va pas en France. C'est la fonction de la jeunesse, partout, de nous dire ce qui pourrait mieux fonctionner.

 Sur le timbre, on lit :
"Je t'aime mon pays".


La déclaration d'amour au pays est intéressante, elle nous évoque "La France comme j'aime", des collectors régionaux 2009 et 2010.  Pour la France, c'est une valorisation de l'identité de nos régions. Pour l'Algérie, sur ce timbre ci-dessus, ça me paraît plus fort mais n'étant pas algérien, il m'est impossible de dire tout ce que la formule contient. Et oui ! Ce sont deux timbres très politiques, je m'en suis rendu compte en parcourant le texte de la notice. Alors je suis embêté pour en parler. 

Merci Omar pour cette belle enveloppe.

1 commentaire:

JD a dit…

Bonjour,
J'ai reçu hier un commentaire sincère d'une étudiante algérienne sur ce billet. Le commentaire est écrit en lettres capitales, ce qui empêche sa publication.
Encore une fois, je suis conscient des difficultés de l'Algérie, comme celles de la France, mais je ne peux pas prendre position.

Un billet proposé