Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

25 janvier 2011

Artillerie et chars soviétiques

Les brillants esprits ne se placent pas hélas qu'au service d'une science pour éclairer, mais parfois font le choix de déglinguer militairement les lignes adverses. C'est le cas ici de Vasiliy Gavrilovitch Grabin (sur le cachet) et de Mikhail Ilyich Koshkin (sur le timbre de gauche). Les ingénieurs ne pouvaient faire autrement, étant donné le patron qui était le leur, et le sacrifice démesuré de l'Union Soviétique dans la grande guerre après l'invasion de 1941.

 Une enveloppe russe du 28 décembre 2010, 
de Krasnodar (краснодар).


Vasiliy Gavrilovitch Grabin (1900-1980),
Василий Гаврилович Грабин,
cachet pour le 110e anniversaire de la naissance
d'un concepteur de pièces d'artillerie soviétiques.


J'ai retrouvé sur Flickr la tombe de Vasiliy Gavrilovitch Grabin, héros du travail soviétique, Général-Colonel, dans le cimetière moscovite ; cette sépulture avec trous indique pour la postérité certainement son impérissable apport à percer les blindages ennemis.

Mikhail Ilyich Koshkin (1898-1940), concepteur de chars soviétiques
(notamment du fameux T-34), sur ce timbre russe de 1998.


Un détail du timbre :
une règle à calcul, un compas, une branche de laurier.


Mikhail Ilyich Koshkin ayant disparu en 1940, ses assistants poursuivirent l'amélioration du char T-34.

Deux chars soviétiques, en haut le BT-7M (1938) et en bas le T-34-85 (1943), 
sur ces timbres russes de 2010, pour l'anniversaire
de la grande victoire de 1945.


Thanks Vladimir, nice stamps about WWII history.

Voir
Le T-34/85, sur Histoire du Monde.net
Le char BT, sur Wikipedia
Les chars de la seconde guerre mondiale, sur Worldwartwo.free.fr

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé