Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

20 février 2011

La semaine de la terre à moi

Débutons cette semaine sur le thème de la terre et des produits de la terre. Pour commencer, mettons en parallèle la Marianne Protégeons la terre émise le 28 février 2011 avec un timbre italien d'une série courante de 1945-48, montrant la plantation d'un olivier.

La moitié gauche du timbre Marianne Protégeons la terre :
 vraisemblablement, un repiquage de plantule dans du terreau.
Yves Beaujard / Phil@poste.

La série italienne courante de 1945-48 :
la plantation d'un olivier dans un sol bien drainé.
Ici, le timbre vert d'une lire.


On voit que les Français plantent de la main gauche. En effet, la main droite tient la pelle plantoir inoxydable pour creuser le trou de plantation. Et oui !

La thématique choisie pour la Fête du Timbre française appelle deux remarques.
  • La plantation de ce que vous voudrez ne dit rien de la protection de la terre : vous pouvez saturer votre sol de produits chimiques favorables à la croissance de vos plantes, mais qui vont dégrader la qualité du sol. Planter n'est pas forcément l'indice d'une agriculture naturelle chère à Masanobu Fukuoba.
  • La place de l'homme par rapport aux quatre éléments, thèmes de ces Fêtes du Timbre*, n'est pas en principe dans une relation de préservation. Il semble plutôt que l'homme soit fait de la pâte des quatre éléments (eau, terre, air, feu) : c'est une relation consubstantielle. Là, c'est l'époque qui nous oblige - du moins dans les mots - à une relation de préservation par rapport aux éléments, encore que pour le feu, je ne vois pas trop.

Les philatélistes post-modernes.
(dessin JD)



* La Fête du Timbre en France s'inscrit dans un cycle évoquant les quatre éléments jusqu'en 2013. 

Voir
Matériel philatélique, un billet du 31 janvier 2011 montrant mes pots à graines du collector -)

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé