Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

7 mars 2011

Perles au métro

Place Colette, la station de métro Palais Royal Musée du Louvre s'orne d'une création réalisée en 2000 pour la RATP par l'artiste Jean-Michel Othoniel : le Kiosque des Noctambules

On y a vu comme un manège forain, personnellement ça m'évoque pour le bas les pattes de Robby le robot dans le film Planète interdite (1956) et pour le haut le collier de perles à un sou d'une petite cousine.

Le Kiosque des Noctambules, à Paris,
émis le 14 février 2011.
Jean-Michel Othoniel / Phil@poste.


Cela change des structures Art Nouveau de Hector Guimard. On retrouve le travail de Jean-Michel Othoniel qui s'expose actuellement à Beaubourg jusqu'au 23 mai 2011 : on y voit son "Bateau des larmes" et "Mon lit" qui remettent une couche de perles, si j'ose dire, à ce qui fut fait au Kiosque des Noctambules. L'interprétation que l'artiste donne de son bateau (un hommage aux boat-people), dont les perles seraient les larmes des victimes me paraît audacieuse. J'y aurais vu l'embarcation de Shéhérazade, exécutant une danse orientale mais, en matière d'art, chacun peut projeter ce qu'il veut sur les œuvres. 

En fait, selon l'interview donnée par Jean-Michel Othoniel sur la station France-Infos le 17 mars 2011, l'artiste a récupéré une embarcation qui appartenait je crois à des réfugiés cubains et c'est plus tard qu'il en a fait son bateau des larmes. Le travail du verre - au niveau de la fabrication - a retenu toute son attention. Aujourd'hui, l'art lui semble moins libre qu'en 2000, en raison de la généralisation du "politiquement correct", qui a repoussé la liberté débridée des créateurs dans les sphères friquées, on va dire. Las, la France n'aurait désormais plus que de l'art aseptisé, si je comprends bien.

Le Kiosque des Noctambules pourrait être vu comme un gros cake, la féerie imaginée par de hauts fonctionnaires qui s'ennuient, la France d'en-haut qui s'illumine une dernière fois, l'entrée d'un métro magique...

Fonte vers 1900 (Arts Décoratifs), de Hector Guimard,
émis le 24 janvier 1994.
Pierrette Lambert / ITVF.

Billet mis à jour le 18 mars 2011.

Voir

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé