Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

24 mars 2011

Tlemcen, la perle des Zianides

Voici, Tlemcen, ville d'art et d'histoire ! Dynamique capitale de la culture islamique en 2011, située au Nord-Ouest de l'Algérie. Elle est la perle du Maghreb. Ah, contempler Tlemcen et respirer un air de liberté qui décoiffe, même si les fiers porte-avions de l'OTAN ne sont pas arrivés jusque-là, apportant en Méditerranée le bon secours armé d'un Occident triomphant. Je dis encore n'importe quoi, vraiment, on va me croire néo-colonialiste. Ah ouais, c'est BHL qui les a envoyés sur la Libye je vois.

Deux émissions du 17 février 2011
présentées par la notice de l'Imprimerie de la Banque d'Algérie.


Il y a des vignes, des oliviers sur les terres de l'ancienne Pomaria, et c'est un paradis. Le moulin à eau de l'Émir Abdelkader a été restauré, et l'Algérie a modernisé les infrastructures pour  valoriser ce patrimoine de Tlemcen. Un colloque international sur l'histoire de la cité de Tlemcen depuis l'antiquité a eu lieu au mois de février 2011, avec la participation de la France. Aussi, la calligraphie arabe est à l'honneur. Il est dit que Tlemcen avait sept murailles, sept enceintes et ses habitants ne dormaient ni le jour ni la nuit. Ils ne dormaient pas car Tlemcen invite à la fête interminable, ou pour rêver sous la voûte étoilée au temps des prospères Zianides.



Un cachet Tlemcen, 
capitale de la culture islamique 2011, et à droite
le monument des ruines d'El Mansourah (année 1299).

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé