Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

21 avril 2011

La Sainte-Chapelle à Paris

Une chapelle palatine

Du carnet Art Gothique émis le 18 avril 2011 par la France, j'ai retenu le timbre de la Sainte-Chapelle, voulue au XIIIe siècle par le roi Saint Louis. Ce monument remarquable est situé dans l'île de la Cité à Paris. Il était prévu d'y accueillir des reliques de la Passion du Christ, à une époque où les croyants attachaient une grande importance à cet aspect matériel de la foi. La Sainte-Chapelle figure au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1991. Ses verrières sont magnifiques : il y avait déjà un timbre en 1966 pour le vitrail Le baptême de Judas. Le site Philotablo.fr a d'ailleurs consacré un dossier à l'art gothique pour les plus jeunes.

La Sainte-Chapelle à Paris.
D'après une photo de © ANA / Jean-François Rollinger / Phil@poste.

Je me souviens de la statue à Vincennes de ce roi de France, mort à Tunis en 1270 lors d'une croisade. Il doit se trouver une statue aussi en Tunisie. Comme l'embaumement n'était pas au point, on a fait bouillir le corps pour séparer les os de la chair et ramener quelque chose de correct sur la terre de France. C'est passionnant.

La statue du roi Saint Louis à Vincennes.
J'ai le timbre de 1967 où on le voit rendre la justice
sous son chêne.
(Photo : JD)

Un carnet de 12 timbres autocollants, à valeur permanente,
sur l'art gothique. Sur la couverture : Notre Dame de Chartres.
Phil@poste.

Laon, Metz, Bayeux, Rouen, Beauvais, Bourges, Saint-Denis, etc.
Phil@poste.

La Sainte-Chapelle.
Un film de David Hiller, Creative Common.

J'ajoute ci-dessous un micromessage du Centre des Monuments Nationaux publié sur Twitter le 8 octobre 2014.
Voir
La Sainte-Chapelle, par le Centre des Monuments Nationaux
En 2010 : le carnet art roman, sur Phil-Ouest.com

Ce billet a été modifié le 9 octobre 2014.

2 commentaires:

NORBERT a dit…

Joli sujet, cependant je regrette la vilaine mise en page des timbres, mise en page qui réduit le visuel, gâchant ainsi la beauté des monuments : larges marges blanches, énorme encadré qui prend environ un quart du timbre : tout cela pour nous apprendre le tarif, qu'il s'agit de la Poste France (alors qu'il y à déjà, dans la marge l'inscription Phil@poste) et un cataplasme géant nous informant qu'il s'agit de l'art gothique.

Ces inscriptions auraient dues être mises dans la marge, libérant ainsi de l'espace pour le visuel du timbre !

De plus la Poste, qui, il y a un mois, se faisait la championne de la protection de la nature avec la journée du timbre, gaspille maintenant le plastique : quelle idée de vendre les carnets et blocs sous blister : quel gaspillage.

De plus, en ce qui concerne le bloc Budapest je remarque que celui-ci est défiguré (comme quelques blocs précédents) par la présence du code barre.
Or ce bloc est vendu sous blister, et ce blister comporte : un code barre ainsi qu'un rectangle noir cachant le code barre figurant sur le bloc !

Ils sont vraiment trop forts à la Poste !

JD a dit…

Merci pour ce message intéressant. On dirait qu'il y a eu un problème de maquette pour ces timbres. Le mot France, blanc sur jaune, est peu lisible aussi.
Au sujet du code à barres, j'avais noté que certains pays, comme l'Ukraine, proposent un code plus petit sur leurs blocs.

Voir Un bloc nature ukrainien.

Un billet proposé