Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

13 avril 2011

Odilon Redon, suite

On ne se lasse pas du rêve d'Odilon Redon, dont Le Bouddha a été montré le 30 mars 2011. Voici un document qui complète mon billet précédent, avec un encart FDC émis lors du Premier Jour du timbre Profil de femme à Bordeaux, le 3 mars 1990. Ce document rappelle que l'artiste est resté longtemps fidèle au ciel bordelais, le domaine de Peyrelebade où il passa son enfance.

La couverture de l'encart :
d'après un autoportrait d'Odilon Redon.
Pierre Forget.

Le petit Journal du Grand Palais numéro 433, publié à l'occasion de l'exposition Odilon Redon, prince du rêve, propose un décryptage du thème du Char d'Apollon que l'on voit justement sur cet encart de 1990. C'est une des versions de ce thème, plus exactement celle du Musée des Beaux Arts de Bordeaux, peinture achetée par la ville en 1953. Comme l'indique le site de ce Musée, l'élan du char d'Apollon est l'ascension vers la lumière, elle correspond au cheminement moral de l'artiste vers la fin de sa vie. Le commissaire de l'exposition à Paris a indiqué qu'on pourrait penser à deux créateurs différents, avec "les Noirs" de la première période. Lire l'article Odilon Redon, du noir mélancolique au soleil d'Apollon, sur La-Croix.com.

à l'intérieur, volet de gauche : le Char d'Apollon (1909), 
au Musée des Beaux Arts de la ville de Bordeaux.


"Sa rencontre avec ce sujet eut lieu au Louvre, dans l'une des salles où avait été mis en place en 1851 le plafond d'Eugène Delacroix, 
Apollon vainqueur du serpent Python".

 Le petit Journal du Grand palais n° 433
décrypte le thème du Char d'Apollon chez Redon. 
 

à l'intérieur, volet de droite : l'encadrement de l'ogive 
donne un côté religieux à l'image de la femme vue par Odilon Redon.


Le timbre Profil de femme, d'Odilon Redon,
Premier Jour le 3 mars 1990 à Bordeaux. 
Mis en page par Louis Arquer / La Poste.



On s'écoute Lully, pour que triomphe le Char d'Apollon, au sortir de la nuit. Le serpent est écrasé, la victoire est totale.


0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé