Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

26 avril 2011

Tchernobyl, l'histoire sans fin

C'est aujourd'hui le 25ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine. Ni les prières, inutiles, ni les regrets ne peuvent rien par rapport à la réalité. J'avais déjà montré le 6 avril 2009 le timbre biélorusse pour le vingtième anniversaire. Voici aujourd'hui la page qui illustrait le livre des timbres de l'année philatélique biélorusse en 2006.


Une page du livre des timbres de l'année en Biélorussie, 2006.


Comme les radiations restent invisibles, les fleurs (un pommier je pense) montrées sur cette page nous rattachent à quelque chose de connu, dans une incroyable superposition de l'enceinte éventrée d'un réacteur, fumante, et d'une nature autrefois épanouie.


Le cachet Premier Jour pour le
20ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.


République du Bélarus : le Livre des timbres de l'année 2006.


Alors voilà, l'homme moderne est sorti d'Afrique il y a environ 125.000 ans et, à l'époque, ça bidouillait quand même un peu moins. Il n'y a pas d'événement catastrophique qui remette autant en question la place de l'homme dans l'ordre de la nature. Fukushima en 2011 est hélas comme une suite. C'est un très mauvais coup pour la science, pas pour le progrès déjà mort en 1945.

Un timbre biélorusse pour ce 25ème anniversaire vient d'être émis, si je le trouve, je le montrerais.

Voir
Fukushima, mais où sont les scientifiques ?, Sciences et Avenir du 22 avril 2011
Tchernobyl, l'impossible bilan, sur Cite-sciences.fr, questions d'actualités

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé