Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

15 mai 2011

Quelques émissions algériennes

Nous allons en Algérie, avec dans l'ordre : le premier recensement économique, les ustensiles des traditions culinaires algériennes et l'année internationale de la forêt.

L'Algérie entreprend le premier recensement économique de son histoire.
Une émission du 14 avril 2011.
Office National des Statistiques / Impr. Banque d'Algérie.

Le lancement du recensement vient d'avoir lieu le 8 mai 2011. L'Algérie veut se doter d'une base statistique solide pour mener une politique économique dont les effets pourront être évalués au moyen d'outils performants : des nomenclatures adaptées, des indices fiables, des fichiers à jour, une comptabilité nationale plus précise.
C'est l'Office National des Statistiques d'Algérie, l'équivalent de  notre INSEE français, qui pilote ce projet ambitieux de recensement économique. 
 
Article 2.Le recensement économique a pour finalité de recenser, traiter et publier des données sur les entités économiques et administratives, hors agriculture, quel que soit leur statut juridique.
(Décret exécutif numéro 10-123 du 28 avril 2010, au Journal Officiel
de la République Algérienne).

Le 1er recensement économique en Algérie.

Ci-dessous sont présentés deux timbres relatifs aux traditions culinaires, avec des plats d'Alger. Celui de gauche est un plat à couscous du XVIIIe siècle, celui de droite est un plat à beurre du même siècle. Il s'agit d'un travail d'art, et on imagine que cette vaisselle très travaillée (du cuivre rouge étamé) n'est utilisée qu'en de rares occasions pour honorer les convives.

Une émission du 21 avril 2011.
S.A. Bentounes / Impr. Banque d'Algérie. 

Un superbe cachet Premier Jour le 19 avril 2011
où l'on retrouve le plat à couscous.

Des quatre émissions pour l'année internationale des forêts, je retiens l'arganier, arbre peu exigeant quant au sol, convenant parfaitement au climat aride du sud-ouest de l'Algérie. Du fruit de l'arganier est extrait l'huile d'argan, utilisée en cosmétologie, notamment pour éviter le dessèchement de la peau.

Une émission du 29 janvier 2011.

Le caroubier, le savonnier.
K. Krim / Impr. Banque d'Algérie.

Le chêne liège à gauche, l'arganier à droite.
K. Krim / Impr. Banque d'Algérie. 

2011, l'année internationale de la Forêt.

 
C'est un travail incroyable de mon correspondant qui, chaque fois, prend la peine d'éditer une enveloppe  Premier Jour qui illustre très bien le sujet des nouvelles émissions de timbres de son pays. C'est un exemple de créativité au service de la philatélie et ça marche, puisque je conserve ces enveloppes.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé