Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

18 août 2011

Le centenaire de l'aviation militaire

Nous avions montré pour le centenaire de l'Aéronavale une vignette LISA française en septembre 2010. Cette fois, il s'agit du centenaire de l'aviation militaire en Espagne, et en Autriche.

 Un bloc émis le 31 mai 2011 par l'Espagne.
Tirage : 280.000  exemplaires.
Correos de España.


On voit sur ce bloc l'avion de combat biréacteur Eurofighter Typhoon, avec un timbre en format super-panoramique (120 mm). Cet appareil européen équipe normalement les unités Ala 11 et Ala 12 de l'armée de l'air espagnole. Voir le détail des timbres dans un billet du 5 juillet 2011 du blogue L'enveloppe Premier jour, plus qu'un timbre : le  "Super Puma" SA-332, l’avion Casa-101 "Aviojet", Le Lockheed C/KC-130 “Hercules”.

L'Eurofighter EF-2000 Typhoon.

L'avion de combat Eurofighter Typhoon.

L'Autriche vient d'émettre un timbre pour le centenaire de l'aviation militaire, avec en haut un hélicoptère Black Hawk, vraisemblablement le Sikorsky Black Hawk S-70 intégré dans une unité de Luftunterstützungsgeschwader (support aérien), avec des hélicoptères Alouette III. La moitié inférieure du timbre montre un Etrich II Taube ("Dove"), dont le premier vol remonte au 6 avril 1910.

Le Black Hawk,
une émission autrichienne du 29 juin 2011.
Tirage : 300.000 exemplaires.
David Gruber / Post.at.


L'émission annoncée par la revue Album de juin 2011.


Le site AcePilots.com indique qu'en Autriche, les progrès de l'aviation pendant la période 1907-1910 ont été étroitement liés aux efforts de Igo Etrich et de son associé, M. Wels. Dans les premières années du XXe siècle, ils ont commencé à expérimenter sur les voies tracées par le pionnier de l'aviation autrichienne Wilhelm Kress, plus ou moins contemporaines de Maxim, Langley, Reuard, et Lilienthal.

Le logo de la Österreichs Bundesheer.


Le futur de l'aviation militaire
L'avenir de l'aviation militaire n'est pas aux avions avec pilote mais aux drones (en anglais UAV, Unmanned Aerial Vehicles) de reconnaissance et d'attaque, dont nous aurons un jour des timbres. Nous pensons au drone  franco-britannique Telémos, ou à l'américain Prédator. Le drone chinois Anjian avait déjà été exposé au Salon du Bourget il y a 4 ans. La Chine a d'autres drones. Il existe certainement des drones dont l'existence n'est pas connue à l'heure actuelle. Le journal Le Monde avait posé une intéressante question le 28 juin 2011 : l'utilisation de drones armés est-elle morale ?

La puissance et la performance de ces avions sans pilote iront en croissant car ils permettent d'engager des hostilités partout, sans assumer de responsabilité (drones sans origine certaine). On arrive je crois à l'idée étrange de conflit avec un seul belligérant : le pays cible qui se demandera d'où vient l'attaque.

Quelques exemples d'appareils aériens ou terrestres par
l'Association for Unmanned Vehicle Systems International.

Les armées qui n'en possèdent aucun ont donc une défense archaïque. Des mini-drones, puis des micro-drones (taille libellule et moins) complèteront la panoplie. Le développement de systèmes anti-drones capables de bousiller ces appareils difficilement détectables mais fragiles car plein d'électronique, devrait constituer un axe clé de la recherche militaire. Les américains travaillent déjà là-dessus, évidemment. Voir U.S. anti-drone weapon unvailed sur Spacewar.com. 

Terminons sur une note pacifique avec des drones Scancopter qui survolent les vignobles à Mérignac.

Forces aériennes australiennes, un billet du 25 mars 2011
Austrian Armed Forces, in the past and today, sur bmlv.gv.at
Musée européen de l'aviation de chasse à Montélimar (France)
Musée de l'aviation militaire de Payerne (Suisse)
Avions militaires.net, le portail de l'aviation militaire et de la défense
Le dossier Aviation militaire du site Aeroplans.fr 
DIY Drones, pour les amateurs de drones personnels

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé