Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

16 août 2011

Le G20 en France

Depuis le 12 novembre 2010, la France assume la Présidence du G20. Le G20  est un groupe de pays créé en décembre 1999, totalisant 85 % du PIB mondial, qui se réunit régulièrement. La prochaine rencontre a lieu dans la ville de Cannes les 3 et 4 novembre 2011, agglomération qui se trouvera donc en état de siège pour cet événement planétaire. 

Un timbre-poste commémore la présidence française, avec une Tour Eiffel tricolore éclairée des rayons d'un soleil. Ce logo français s'inspire du logo pour le sommet de Séoul en 2010, comme le souligne le bon article du site Wilogo.com "un logo au sommet", cité en fin de billet.

Le G8-G20,
une émission du 11 juillet 2011.
Tarif de 0,89 € pour un envoi de moins de 20 g vers le monde.
Aurélie Baras / Phil@poste.


On avait déjà un soleil sur le logo de Séoul.


Nous avons donc à nouveau une Tour Eiffel après celle du timbre-poste sur le bicentenaire du Barreau de Paris (octobre 2010) et celle du bloc Paris (novembre 2010), en attendant la suivante du bloc pour les Championnats du monde d'haltérophilie (octobre 2011). Ce timbre du G8-G20 existe également en version autocollante, par feuilles de trente timbres.

Pourquoi Cannes ?
Pourquoi la ville de Cannes ? Pas seulement parce que le Palais des Festivals a subi une rénovation. C'est un site spécialisé dans le tourisme, Tourmag.com, qui nous donne la réponse :
  • Cannes a un potentiel hôtelier haut de gamme, avec 2.000 chambres dans le très haut de gamme,
  • Les membres des délégations pourront faire leur shopping sur la croisette qui aligne désormais les enseignes de luxe comme à New-York, Londres ou Singapour.
 
 Cannes, La Croisette,
une émission du 25 septembre 2006.
(Portraits de régions n°8, La France à vivre).
Bruno Ghiringelli / La Poste.

Le sommet de Toronto, organisé les 26 et 27 juin 2010 par le Canada, avait coûté entre 700 millions et 1 milliard d'euros, pour un résultat assez maigre. Lire Un G20 pour (presque) rien, sur Le Point du 28 juin 2010.

Quels pays au G20 ?
Le Groupe des 20 est composé de l'Afrique du Sud, de l'Allemagne, de l'Arabie Saoudite, de l'Argentine, de l'Australie, du Brésil, du Canada, de la Chine, de la Corée du Sud, des États-Unis, de la France, de l'Inde, de l'Indonésie, de l'Italie, du Japon, du Mexique, du Royaume-Uni, de la Russie, de la Turquie et de l'Union Européenne.

Le site de l'Ambassade de France à Singapour précise que sont également invités par la France les pays suivants : l'Éthiopie en tant de représentant du nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), Singapour en tant que Président du Groupe 3 G (groupe de gouvernance mondiale), l'Espagne, les Émirats Arabes Unis, en tant que Président du Conseil de la Coopération du Golfe (GCC) et la Guinée équatoriale, en tant que Président de l'Union Africaine. On a donc un G20 qui sera plutôt un G25, si je compte bien.

Le G20, enjeux et perspectives, une excellente
présentation sur Stand Alone Media le 26 mai 2011.

Les G à profusion
Alors nous avons plein de G, c'est une lettre alchimique ! L'alchimie des pays, bien-sûr, qui nous concoctent la matière du monde d'aujourd'hui (multipolaire, hétérogène et global si l'on suit T. De Montbrial) dans l'athanor mystérieux de la mondialisation, bien.
  • Le G2 c'est la Chine et les États-Unis,
  • Le G3 Global Governance Group avec Singapour, la Suisse et le Qatar,
  • Le G5 ou BRICS : le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud,
  • Le G8 ou Groupe de Huit, avec les pays les plus puissants de la planète, avec les États-Unis, le Japon, l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l'Italie, le Canada et la Russie,
  • Le G20 déjà listé plus haut,
  • Le G77, groupe de pays en développement,
  • Le G192 : on y met tout le monde, c'est-à-dire l'ensemble des pays actuellement représentés à l'O.N.U. ou G193, en ajoutant le Soudan du Sud depuis le 14 juillet 2011. Voir Un.org.

Que vont-ils faire ?
Non, il n'y aura pas que du shopping sur La Croisette. Il y a trop à faire et trop de pays, en vérité. Ils doivent réformer le système monétaire international, trouver des réponses pour limiter les effets dévastateurs de la volatilité des capitaux sans effrayer les investisseurs, empêcher la spéculation sur les matières premières agricoles sans trop le dire, et lutter contre les paradis fiscaux rebaptisés "juridictions non coopératives".

Souhaitons à tous ces G de ne pas oublier les peuples. Nouveau monde, nouvelles idées : peut-être. Le monde actuel n'est pas si nouveau que cela, et les idées, les dirigeants ont des équipes de collaborateurs qui en ont quarante chaque jour, sans compter celles des épouses.

Voir

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé