Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

12 septembre 2011

L'ancolie ou Aquilegia

L'ancolie est une fleur vivace et rustique, très à l'aise au jardin, même dans une terre argileuse : elle prospère au fil des ans, donnant d'intéressantes couleurs : mauves, rosées, ou d'un violet cabalistique. Leurs graines sont dangereuses, car elles contiennent des alcaloïdes. Ci-dessous, c'est l'Ancolie ou Aquilegia, sans faciale, sur entier postal, reprenant un timbre préoblitéré à 0,37 € émis le 1er mars 2008, dessiné par Jean-Richard Liziak. Voir les préoblitérés de 2008. Le nom Aquilegia provient du mot Aigle, en latin, probablement à cause de ses pétales griffus ou éperons.


Le site Plantes et Jardins nous livre en 2009 le langage subtil de cette fleur :
Symbole de mélancolie, cette fleur est fantasque, voire folle, et elle le revendique quelquefois non sans... raison : « qui n'a jamais fait de folies n'est pas aussi sage qu'il le croit ! ». Plus généralement, l'ancolie rouge soupire : « vous me jetez dans un grand trouble », ou : « l'amour m'a fait perdre la raison ».
Et l'ancolie bleu-violet doute : « dois-je croire en vous ? ».

C'est vraiment une fleur intéressante, comme vous le voyez, à l'image de l'humaine nature : elle invite à l'improductive pâmoison... Aimer jusqu'à l'évanouissement, voilà, c'est le transport amoureux, pour pas trop cher.

L'ancolie : une enveloppe expédiée en 2011.


On la retrouve avec trois autres émissions françaises dans un préoblitéré récent, 35 grammes "S2" (seuil 2), du 1er juillet 2011. Monaco a émis en avril 2011 une ancolie alpine du Parc National du Mercantour. Nous avions en France une inconsciente marmotte enivrée par cette fleur - on va le dire comme ça -, sur le point de la brouter, avec un timbre Parc des Cévennes émis en avril 1996.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé