Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

2 décembre 2011

Chichén Itzá

Nous poursuivons notre périple Maya, avec le fameux site de Chichén Itzá au Mexique. Cette cité, un peu plus tardive (construite à partir de l'an 435 de notre ère), a connu des mélanges par rapport à l'épopée Maya, avec des peuples venus du centre du Mexique (domination des Toltèques), plus aguerris. Une élite de guerriers y côtoyait des prêtres aux connaissances astronomiques étendues.

Chichén Itzá, au Yucatán, Mexique,
avec la pyramide 'El Castillo' (VIIIe siècle) et son serpent Kukulcan.
Mexique, 2007.

Chichén Itzá, la colonnade Nord.
Rodolfo Espindola B. / Mexique, 2007.

Une statuette évoquant un guerrier ou un noble Maya :
Venais-tu de Chichén Itzá, Ô guerrier-aigle, pour en découdre ?
Festival Europalia 1993 à Bruxelles.
Michel Olyff / Belgique.


Une carte postale de Chichén Itzá.
Depuis 2007, le site fait partie des 7 nouvelles merveilles du monde. 

"Les fouilles entreprises au Castillo avaient d'abord pour but de rendre à deux des faces de l'imposante construction leur beauté première. Mais bientôt les archéologues se rendirent compte que la pyramide en recouvrait une autre antérieure. [...] Or, quelle ne fut pas la stupéfaction des chercheurs lorsqu'ils découvrirent, sous le sanctuaire visible au sommet de la pyramide, un autre temple haut littéralement pris dans la masse de la construction, mais intact !"
Le trône du Jaguar, incrusté de jade, en 1997.
Celui qui s'asseyait là disposait des attributs du pouvoir
et était en relation avec les puissances de la nuit.
(Alvinying / Wikipédia Creative Common Attribution ShareAlike 3.0)

"À l'intérieur de la salle dans laquelle l'homme pénétrait pour la première fois depuis plus de mille ans, les archéologues virent un sanctuaire dans l'état où l'avaient laissé les prêtres après la dernière cérémonie. L'entrée était occupée par un grand Chac-Mool* derrière lequel se dressait le trône du Jaguar rouge orné de 73 incrustations de jade simulant les taches du pelage de l'animal."
Henri Stierlin, Maya (Architec. universelle, 1964).
* autel sacrificiel.

Architecture universelle : Maya, 
Guatemala, Honduras et Yucatan.
Henri Stierlin, 192 pages, Office du Livre 1964.
Un ouvrage remarquable avec plans, notes et réflexions
non seulement sur l'architecture mais aussi sur l'urbanisme des Mayas.

Voir
Jaguars in Mesoamerican cultures, sur Wikipédia

Note ajoutée le 4 août 2015 : l'Espagne représente la pyramide de Chichén Itzá dans une émission du 30 septembre 2015 sur les nouvelles merveilles du monde et, avant cela, le Pérou avait émis un bloc-feuillet en 2007 sur ces mêmes merveilles. Rappelons que les 7 nouvelles merveilles du monde sont issues d'une initiative privée de 2007, sans lien avec l'UNESCO.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé