Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

5 février 2012

Changements à Philaposte

Françoise Eslinger vient d'annoncer son départ après huit années à la direction de Phil@poste. À l'imprimerie de Boulazac où elle a dû rassurer sur les évolutions en cours, aux congrès de la FFAP où elle a dû en entendre, au lancement du Portail du Timbre où elle a vécu le stress avec d'autres, elle a apporté à la philatélie française une dynamique de renouveau dont nous avions besoin.

L'apport de F. Eslinger
Françoise Eslinger a défendu le patrimoine philatélique avec la Charte de la Philatélie, le label Phi, les Salons Planète Timbres, les 40 ans de Boulazac, l'inauguration du Carré d'Encre, le développement des timbres personnalisés, le lancement du Portail du Timbre.

huit années de réalisations à la tête de Phil@poste.


"La main de la femme est plus philatélique que celle de l'homme la machine" et c'était à propos du découpage des timbres. Quelle belle réponse de Françoise Eslinger. Peut-être y avait-il là un brin de malice au sujet de la place des femmes en philatélie.

Il n'y eut rien de précis pourtant concernant les limites imposées à l'activité de Phil@poste ; le philatéliste a simplement imaginé, je dis bien imaginé, que la liberté d'aller plus loin n'allait pas de soi :
"La philatélie, c'est une merveilleuse activité à La Poste [...] en même temps, voilà, on est petits dedans, vous et moi". (F. Eslinger en 2010, à propos des oblitérations codées en France).
Certains ont évoqué une dérive inflationniste, mais qu'aurait-on dit si nous n'avions eu que quelques maigres émissions françaises ?

On aurait trouvé notre programme philatélique français fade et sans ambition. On aurait dit que Phil@poste ne se renouvelait pas, n'anticipait pas les évolutions dans un monde qui se transforme vite.

Aurait-on eu les feuilles des 40 ans de Boulazac, les timbres en argent, les timbres de dentelles qui étonnent nos correspondants jusqu'en Australie ou à Singapour ? Aurais-je pu créer des timbres personnalisés sur les Châteaux de la Loire ? Non.

L'action de Françoise Eslinger a été un choix fait sur la forme, sur la beauté, "pour sauver le timbre", comme elle le déclarait au journal Le Républicain Lorrain en 2011. 

Offrir du rêve comme le note Françoise Eslinger dans son message du 4 février 2012, c'est bien l'avenir. La technologie ne fait plus rêver, le monde politique non plus, l'entreprise en général non plus. Seul l'art demeure, symbolisé par ces timbres de 2011, avec de la dentelle véritable. Souhaitons au futur responsable de Phil@poste de poursuivre le mouvement, avec la même énergie, et avec des créations pour continuer à nous étonner.

Le symbole Phi dessiné dans de la dentelle véritable 
sur trois des quatre blocs émis en octobre 2011.
Patte & Besset / Phil@poste.


L'avenir
Il faut se demander maintenant, au-delà des questions de personnes, quelle sera l'articulation de l'entité Phil@poste avec la Direction du Courrier. En fonction de ce qui se passe, la place du timbre-poste français pourrait ne pas être tout à fait la même. Il conviendra également de rester attentifs pour le devenir de l'outil industriel, à Boulazac. 

Madame Fontaine, à la tête de Phil@poste
Un communiqué de La Poste, cité par Philatélie au Quotidien le 7 février 2012, indique que Christèle Fontaine remplace Françoise Eslinger à la Direction de Phil@poste. Il y est précisé qu'il s'agit d'une continuité stratégique. Donc il faut comprendre que rien ne serait changé par rapport à ce qui a déjà été réalisé. En particulier, la Charte de la Philatélie de 2009 reste valable.

Christèle Fontaine vient de la Direction Marketing et Commerciale du Courrier. La confirmation de la nomination de Christèle Fontaine sur le Portail du Timbre a été publiée le 8 février 2012. 

Souhaitons bonne chance à la nouvelle Directrice de Phil@poste et à son équipe. J'ai une demande : disposer de petites fiches synthétiques pour les timbres-poste de France, comme le réalise Correos de España. Elles sont pratiques, bilingues ou trilingues, se glissent dans une enveloppe, transmettent beaucoup d'informations. Elles permettraient d'offrir à nos amis étrangers un timbre avec une notice bien conçue.

Voir
Changement de nature, Le Républicain Lorrain le 10 juin 2011
Françoise Eslinger instaure le désir au Salon du Timbre, un billet du Blog philatélie le 28 juin 2010

Ce billet a été mis à jour le 8 février 2012.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé