Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

23 février 2012

Le Musée Rosa Bonheur

Un timbre du collector Île-de-France 2011 émis le 25 mai 2011 montrait le Musée Rosa Bonheur à Thomery, une vue de l'atelier de l'artiste, dans le département de la Seine-et-Marne. La Seine-et-Marne : ah, quel beau département tout près de Paris. Nous avions déjà dans le collector de 2009 le château de Fontainebleau, le fromage Brie de Meaux et dans celui de 2010 le château de Vaux-le-Vicomte.

Rosa Bonheur (1822-1899) était une peintre spécialisée dans les représentations animalières : veaux, vaches, chevaux. Il me faut apprendre à apprécier ses peintures. Cela peut être un agrément que de contempler les œuvres dans un relais de chasse ou dans une ancienne salle d'armes reconvertie en cantine. Je suis injuste sur ce point, car elle a peint des moutons, des moutons dans les Highlands en 1857 : vous savez mon attachement aux moutons.


Le Musée Rosa Bonheur à Thomery.
Du collector l'Île-de-France comme j'aime 2011.
Agence Atlante / La Poste.


"Qu'elles représentent bœufs ou moutons, tigres ou lions, ses toiles sont imprégnées de réalisme naturaliste confinant parfois au kitsch". Archives de l'Express, 1997.

Rosa Bonheur fut la première adepte de la religion du Père Prosper Enfantin. Qu'est-ce ? Barthélemy Prosper Enfantin était un entrepreneur, à l'origine du canal de Suez, et il a créé une religion, avec ses règles, ses rites, ses apôtres. C'était l'époque où les entrepreneurs pouvaient encore faire un peu de religieux : au XIXe siècle il y avait moins d'étudiants qui rayaient de leurs dents le parquet en écoles de commerce, donc automatiquement on voyait plus loin. Lire l'article Société des Études Saint-Simoniennes.

"Saint-simonienne convaincue, adorant les animaux, cette vestale de l'Art, qui selon sa volonté vécut et mourut vierge, n'a cessé de peindre ces présumés inférieurs parce que, disait-elle, «ils ignorent les passions»". Résumé sur le site de La Procure.

Se réfugier dans la compagnie, même artistique, des animaux parce qu'un aspect de la nature humaine déplaît pourrait sembler l'antichambre de la misanthropie. Le côté frappant de la personnalité de Rosa Bonheur est un féminisme avant-gardiste, qui aurait pu exister aussi sans la virginité, bien. Voir Portrait d'une affranchie, au sujet de l'ouvrage de Gonzague Saint-Bris Rosa Bonheur, Liberté est son nom (paru en janvier 2012) sur Terrafemina.com.

Voir
Le Musée de l'Atelier de Rosa Bonheur à Thomery-By, Seine-et-Marne
Musée d'Orsay, Labourage nivernais
Enfantin Prosper (1796-1864), sur Amis et Passionnés du Père Lachaise
Le collector Île-de-France 2011, Les Maximaphiles Français 
Rosa Bonheur, Le livre du jour, sur France Info, le 4 février 2012

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé