Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

8 mai 2012

Le 8 mai 1945

Je n'avais montré qu'un timbre-poste ukrainien en 2010 à propos de la Victoire de 1945. Voici donc le timbre français émis en 1995 pour le cinquantenaire de la Victoire des alliés contre le nazisme, le 8 mai 1945. On y distingue l'Arc de Triomphe de l'Étoile et la cathédrale Notre-Dame de Paris.

En principe, on devrait célébrer aussi le 7 mai 1945, date de la première capitulation à Reims. Il est important de rappeler pour les plus jeunes qu'il ne s'agit pas d'un armistice mais d'une reddition sans conditions* de l'armée allemande. Juin 1940 était un armistice, mai 1945 est une capitulation (unconditional surrender). Une reddition a un sens très fort et précis dans le domaine militaire : elle désigne un total vaincu et ce dernier ne peut pas se la ramener, ni militairement, ni politiquement. À Reims, il existe un Musée de la Reddition. Ce n'est pas pour rien que les Alliés refusèrent un armistice à l'Allemagne nazie.

Je comprends que la capitulation signée à Berlin a permis aux Français d'être plus que des témoins, des signataires de l'acte.

Victoire de 1945 (cinquantenaire)
Le 8 mai 1945, La Victoire.
Le Général De Gaulle annonce la fin des combats :
"La guerre est gagnée".
Une émission du 9 mai 1995.
Claude Andreotto / ITVF.
Voir
Capitulation de l'Allemagne, sur Digithèque MJP (avec les deux textes de Reims et Berlin)
Wikipédia revient sur la différence entre un armistice et une capitulation
Les prémices de la capitulation, sur Cheminsdememoire.gouv.fr
Allocution du Général de Gaulle à la radio le 8 mai 1945, sur cndp.fr

* Note : j'ai choisi sans conditions, avec un pluriel, en m'inspirant d'un avis de l'Académie sur son site (à : sans chapeau, sans chaussures).

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé