Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

10 décembre 2012

64ème anniversaire des Droits de l'homme

Le 10 décembre est la Journée internationale des Droits de l'homme, qui commémore depuis 1950 (résolution 423 V) la proclamation le 10 décembre 1948 de la Déclaration universelle des droits de l'homme par l'assemblée générale des Nations Unies. Voyons ce que j'ai dans mes cartons. 

En tant que gaulois repenti ou dissout dans l'Europe, j'ai certainement un timbre. Oui ! J'ai retrouvé un encart de l'Administration postale des Nations Unies.

Le préambule de 1948, une émission des Nations Unies de l'année 1988.


 Le cachet du 7 au 17 juillet 1989 à Paris.


Un timbre de 1988 des Nations Unies :
Droits de l'homme 1948 1988.

Un encart numéroté des Nations Unies de l'année 1989 (Genève),
pour le bicentenaire de la Révolution Française.

À gauche, le bloc français de la Déclaration de 1789 (le bicentenaire), 
à droite le bloc des Nations Unies du 40ème anniversaire
de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 (le préambule).

Une journée des Droits de l'homme le 10 décembre
qui met l'accent sur les droits de tous les individus.
Nations Unies.


Une vue des droits de l'homme en 2012
Texte ambitieux s'inspirant de travaux antérieurs, la déclaration de 1948 apparaît comme un idéal, en retrait par rapport à des enseignements qui mettraient la compassion au premier plan, mais dont le mérite est d'exister bien qu'il ne lie pas vraiment les États.

On ne sait pas si le maintien de la notion de nation (une construction théorique finalement) est un choix judicieux pour l'humanité d'après 1945, ni si l'affirmation de la propriété, incluant les ressources naturelles, est compatible avec la paix future. Ne demandons pas à nos dirigeants politiques d'ouvrir ces chantiers-là, car ils ont assez à faire avec les effets de la "crise" actuelle sur leurs peuples pour s'embarrasser de ces deux questions.

Une crise économique prolongée peut voir se répandre des pratiques archaïques comme le népotisme, la corruption, les passe-droits et le favoritisme, qui finissent par porter atteinte aux droits individuels. Le laminage des classes moyennes n'est pas une bonne nouvelle pour les droits de l'homme, même à Paris.

Voir
Le texte de la Déclaration de 1948, sur le site des Nations Unies
- La déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et la convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales de 1950, sur Viepublique.fr
- L'apport de René Cassin et d'Eleanor Roosevelt, dans la genèse de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, sur aidh.org

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé