Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

7 décembre 2012

Johann Georg Pinsel, sculpteur du XVIIIe siècle

J'avais présenté en janvier 2011 un timbre ukrainien d'une Pietà du sculpteur baroque Johann Georg Pinsel, à l'occasion du 110ème anniversaire de l'opéra de Lviv. Une exposition est organisée en ce moment par le Musée du Louvre en collaboration avec le Ministère de la Culture d'Ukraine et avec le partenariat de la Fondation ukrainienne UART. La plupart des œuvres ont été sauvées de la destruction grâce à feu Boris Voznitsky (1926-2012), directeur de la Galerie nationale des Beaux-Arts de Lviv.

Timbre oblitéré montrant un détail
de la Vierge de Douleur de l'église de Hodowica,
une émission de l'Ukraine du 8 septembre 2010, dans un diptyque.
 Vasyl Vasylenko / Ukrpost.
"Les personnages sculptés par Pinsel frappent immédiatement par leurs postures tourmentées et courbées, presque de manière convulsive. Les attitudes sont souvent exagérées. Les muscles noueux et tendus, les veines dilatées et les tendons des mains et des pieds saillants. Les visages, aux traits marqués et passionnément expressifs, traduisent la béatitude, l’imploration ou la douleur, proches de l’extase religieuse".
D. Haubensack, Lumière sur Pinsel.


Une exposition au Musée du Louvre jusqu'au 25 février 2013 (English).


J'ai trouvé un poème en ukrainien illustré par des sculptures du Michel-Ange slave. Le poète n'est-il pas cet être délicat, plus abîmé que des salariés à l'ère de la mondialisation du capital souffrant ? Il y a une tension terrible dans ces corps de Pinsel, certains enveloppés comme dans du papier aluminium fripé. On aurait envie d'arracher les draperies aux personnages, pour prendre en compte la douleur, de revenir à des corps actuels, hédonistes, lissés jusqu'au botox. Nous dirions "ça suffit !" à cette Pietà qui inflige son indécent tourment, une pleurnicheuse de statue. Elle nous répondrait peut-être qu'elle fut sauvée de l'enfer soviétique et nous Français, nous pardonnerions sa torsion car ici c'est une terre qui aime les libertés.

 Des œuvres de Pinsel illustrent un poème ukrainien de Halyna Myroslava : 
"Я не можу сказати тобі хто я", ou les tourments du poète.

Voir
L'opéra de Lviv a 110 ans, un billet du 18 janvier 2011
Johann Georg Pinsel, un sculpteur baroque en Ukraine au XVIIIe siècle, le catalogue Snoeck, la première monographie de l'artiste
Lumière sur Pinsel, sur le blog.chatbella.com, le 25 octobre 2012
L'interview du fondateur d'UART par C. De Chazelles sur Prestige & Santé.com, en français
En Galicie, un sculpteur incendiait la passion, sur Le Monde Culture le 28 novembre 2012 

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé