Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

6 octobre 2013

De la cote des courgettes

Révolte dans le microcosme philatélique

C'est un débat intéressant que celui qui oppose un timbre-poste de l'Abbaye de Saint-Wandrille (taille-douce, émis en 1949) à un timbre avec courgettes, des légumes pour la lettre verte (émis en 2012) : "révolte contre les cotes" vu sur le site du Marché du Timbre.com. Le timbre de Saint-Wandrille montrait une vue d'un portique de l'abbaye. C'est la lutte des timbres gommés contre les timbres autoadhésifs, de plus en plus nombreux en France.

Les courgettes au-dessus de la cote de Saint-Wandrille ?
Un débat sur le Marché du Timbre.com

Les tirages (source : WikiTimbres) :
Courgettes       : 7.000.000
Saint-Wandrille : 6.160.000

Le prix neuf (**) : 
Courgettes            : 1,00 €
Saint-Wandrille       : 1,20 €.

Trouvons des arguments, jusqu'aux plus subtils, pour accepter une cote relativement élevée d'un timbre-poste autoadhésif avec courgettes :
  • malgré des tirages qui peuvent être importants, les timbres autoadhésifs deviennent rares en oblitéré sur du courrier parce que le courrier disparaît et très peu de gens conservent les enveloppes reçues,
  • il faut beaucoup plus de temps pour obtenir un décollement parfait d'un timbre autoadhésif,
  • les courgettes sont un sujet de la vie quotidienne, alors qu'une abbaye ne passionne pas un pays aussi déchristianisé que la France de 2013,
  • l'engouement pour les courgettes est exceptionnel, légume riche en rutine (vitamine P) donc avec des propriétés anti-oxydantes et peut-être aussi pour limiter le mauvais cholestérol (LDL),
  • les timbres en lettre verte ont le vent en poupe car l'écologie est une valeur montante  : moins de rejets de CO2 réduisant les quelques 30 milliards de tonnes annuelles produites par l'activité humaine dans l'atmosphère,
  • personne ne sait où se trouve Saint-Wandrille,
  • les nouvelles générations ignorent la signification du mot Abbaye et le monachisme les terrifie (il n'y a pas de Wi-Fi),
  • La campagne de santé publique "5 fruits et légumes par jour" aurait pour effet de soutenir la cote des timbres avec fruits ou légumes.
N'hésitez pas à participer à ce débat, même si le mot révolte paraît excessif par rapport à l'enjeu. Je dirais plutôt une contrariété surmontable.

sur WikiTimbres :

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé