Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

1 novembre 2013

Fourmis de Kogler

Métaphore sociale

L'artiste plasticien Peter Kogler est né en 1959 en Autriche. Il utilise des motifs numérisés par ordinateur pour évoquer une post-modernité. Une fourmilière ne pense pas. Elle est orientée vers la reproduction d'elle-même et ça lui suffit.  On songe au jeu de la vie imaginé par John Conway avec ses automates cellulaires. Le peuple des fourmis, c'est nous, semble suggérer Peter Kogler.

L'art de Peter Kogler :
des systèmes biologiques comme métaphore de l'ordre social.
Une émission de l'Autriche le 6 octobre 2012.
Peter Kogler / Post.at.

D'autres artistes ont été inspirés par des fourmis.

Une interprétation
Les fourmis communiquent comme nous, s'agitent comme nous. Ce maillage de fourmis, on dirait des bulles financières. Le miellat doré coule à flots, se fait flux, ou plutôt marée spéculative, jusqu'au banco, jusqu'à chauffer à blanc le tube qui le contient. Des milliards à se sucrer.

C'est un passage pour piétons innombrables : jamais le feu ne sera au vert. L'univers est sans stop et l'ivresse du flux stimule. Pourquoi ne pas accélérer alors, si euphoriser c'est être ? Voilà, c'est mon interprétation de Kogler.

Voir
Myrmécofourmis.com, le portail de la myrmécologie (l'idéal pour votre élevage)

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé