Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

13 novembre 2013

François-Joseph Ier

Il meurt sans voir la dissolution de son empire

Je vous parlais hier du bambin François-Joseph. On le retrouve empereur d'Autriche, ici représenté à la fin du XIXe siècle sur un timbre-poste émis le 10 novembre 2012 pour le 115ème anniversaire de la rencontre avec le roi Rama V. François-Joseph était, comme vous le savez, l'époux de l'impératrice Sissi depuis 1854. Il n'était pas facile d'être le mari d'une femme anorexique, neurasthénique et incapable d'assumer la relation conjugale. Jusqu'au bout, il dira l'avoir aimée.

L'empereur François-Joseph Ier (1830-1916),
roi de Hongrie et de Bohême.
Une émission de l'Autriche du 10 novembre 2012.
Silvia Moucka  / Post.at.

C'est tout le drame des femmes qui se rapprochent du pouvoir : ce pouvoir les attire, les fascine, mais elles ne voient pas la place réduite qui sera la leur, une fois la bague au doigt passée. Une fois croqué le fruit juteux des joies impériales, elles se retrouvent bien seules dans le marbre de leurs palais fleuris. J'avais consacré un article à Sissi le 14 mai 2010. 

Et vous, pensez-vous que, loin d'être la mouette décrite, l'impératrice Sissi était avant tout une emmerdeuse mariée trop tôt ? Elle a été idéalisée.

Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, l'impératrice Sissi (1837-1898),
ou de la maladie à la tragédie.
Une émission de l'Autriche le 30 avril 2010.
Post.at.
Voir
L'impératrice Sissi, un billet du 14 mai 2010

Note ajoutée le 12 janvier 2016 :
En l'absence de commentaires à ma question sur la mouette, j'en déduis qu'il n'existe plus de palais fleuris en 2016. Plus sérieusement, l'Autriche commémore le centenaire de la mort de l'empereur François-Joseph avec une émission philatélique au mois d'août 2016.
Je donne le lien vers le programme autrichien.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé