Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

21 décembre 2013

Dernières lettres avant les cadeaux

La poésie à Noël

C'était hier le dernier jour pour écrire au père Noël français pour celles et ceux qui veulent continuer à croire qu'un cadeau tombe du ciel. Nous avons un timbre-poste finlandais de l'année 2003 pour illustrer les lettres postées avec des moufles mais écrites avec son cœur. Chacun espère les cadeaux tant attendus, souvent du bric-à-brac technologique. Notez que cette année, La Poste de Finlande fête le quarantième anniversaire des timbres-poste de Noël.

Un timbre-poste émis par la Finlande en 2003
avec une oblitération d'Helsinki.
Virpi Pekkala / Suomi.

Les cadeaux de Noël posent la question du désir. J'ai trouvé un poème de Rémy Belleau (1528-1577) intitulé Le désir, les deux premiers quatrains avec l'orthographe de l'époque, à déclamer à l'enfant mécontent de ses cadeaux de Noël ou à l'adulte prêt à les vendre sur un site d'enchères.

- Le désir -

Celui n'est pas heureux qu'il n'a ce qu'il désire
Mais bienheureux celui qui ne désire pas
Ce qu'il n'a point : l'un sert de gracieux appas
Pour le contentement et l'autre est un martyre.

(jeu scénique : prendre un air faussement accablé, les bras ballants,
baisser les yeux, l'air mou).
 
Désirer est tourment qui brûlant nous altère
 Et met en passion : donc ne désirer rien
Hors de notre pouvoir, vivre content du sien,
Ores qu'il fut petit, c'est fortune prospère.

 (jeu scénique : relever la tête et laisser éclater sa joie).

Avec ma méthode, la déception des cadeaux prend une dimension théâtrale qui ajoute à l'esprit de la fête.

Voir
verkkokauppa.posti.fi

Ce billet a été actualisé le 22 décembre 2013. 

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé