Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

5 mai 2014

Louis IX, roi de France

Un monarque intolérant

Né vraisemblablement en 1214 à Poissy et mort en 1270 à Tunis, le roi de France Louis IX dit Saint Louis canonisé en 1297 a un nouveau timbre-poste émis le 28 avril 2014, dans la série Les grandes heures de l'histoire de France. Le premier bloc de cette série était consacré en 2012 à Clovis et Sainte Geneviève. C'est le 800ème anniversaire de la naissance de Louis IX, neuvième roi capétien, dominé par une mère possessive et omniprésente, Blanche de Castille. Sa femme, Marguerite de Provence, dut supporter à la fois cette belle-mère encombrante et un orant comme mari trop pieux au pieu*, et sans empêcher des grossesses à répétition (onze). Aujourd'hui, on dirait que la mortification enlève inutilement à la joie.

Saint Louis (1214-1270),
un timbre-poste émis le 28 avril 2014
dans la série Grande Heures de l'histoire de France.
Vu sur WikiTimbres.
Elsa Catelin / Phil@poste.

Malgré des réalisations indéniables comme la Sainte Chapelle à Paris, son sens de l'État et l'attention portée aux pauvres, ce roi de France s'est montré hostile aux Juifs en leur imposant le port de signes distinctifs en 1269 (la rouelle), pour prévenir les unions mixtes. Auparavant, en 1241, le roi fit brûler le Talmud.

Avec les croisades, Louis IX fit preuve d'une intolérance fanatique, même si la notion de tolérance a été élaborée bien après. Il a appuyé les tribunaux d'inquisition et fit massacrer les Cathares, poursuivant la politique de répression menée par son père, Louis VIII. Les 200 Parfaits périrent au château de Montségur en 1244.

"Parfois, entre pieux et cinglé, la frontière est ténue". Etaletaculture.fr

Voyez ce regard montré sur le timbre émis en 1954 : il y a une cruauté tranquille dans l'expression comme lorsque le roi fit brûler au fer rouge les lèvres d'un parisien coupable de paroles contre Dieu qui lui déplurent.

Louis de Poissy ou Saint Louis sur le timbre-poste
émis par la France le 12 juillet 1954.
Ce roi fut sacré à Reims à 12 ans, en 1226.
Paul Pierre Lemagny / Charles Paul Dufresne / Postes.

Il fallut attendre le siècle des Lumières pour que la liberté de penser crée la France actuelle - la vraie - et mette fin, malgré des périodes de retour en arrière (les restaurations), à l'arbitraire de seigneurs qui se servaient de Dieu pour justifier leurs privilèges (voir le droit divin). La religion voudrait rendre légitimes les exactions qui sans ce paravent seraient qualifiées tout simplement de crimes d'État. Un musée des victimes de la monarchie française comporterait de nombreuses salles.

Reconnaissons tout de même à ce roi de France une simplicité, bien que les dépenses faites pour son mariage fussent "près de trois mille fois le salaire mensuel d'un ouvrier agricole, alors que le royaume, affaibli, sortait tout juste de la guerre civile" (Wikipédia). Quand on aime, on ne compte pas, et bombance vaut mieux que sang versé. Avec Louis IX, nous eûmes donc un peu des deux. Notons aussi que cette dynastie eut une propension à voler soit les Juifs (dès le roi Philippe Auguste) soit les Templiers (avec Philippe Le Bel) pour renflouer les caisses du royaume.

Voir
Le bloc Grandes heures de l'histoire de France, sur La Boutique web du timbre
La Sainte Chapelle à Paris, un billet du 21 avril 2011
La rouelle, un article de Wikipédia
Louis IX, un "saint" homme sur étale ta culture.fr
Du massacre des Albigeois, un billet du 17 octobre 2013 
Clovis et Sainte Geneviève, un billet du 15 novembre 2012
Jacques Le Goff, Saint Louis, sur Babelio.com

Pour nos amis étrangers :
*Pieu, un lit en langage argotique (a bed).

Ce billet a été modifié le 9 octobre 2014.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé