Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

3 juin 2014

L'abdication de Juan Carlos Ier

Un souverain défenseur de la démocratie

Le roi Juan Carlos Ier d'Espagne a annoncé le 2 juin 2014 son choix d'abdiquer de la Couronne 39 années après son intronisation et au profit de son fils Felipe. Cette décision fut vraisemblablement prise au mois de janvier 2014. Le rôle éminent de ce monarque constitutionnel dans l'échec du coup d'État militaire du 23 février 1981 lui valut l'estime du peuple espagnol et la reconnaissance au plan international. Il fut désigné en 1969 par le dictateur Franco pour être son successeur mais ne fut heureusement pas son héritier idéologique.

La dernière période du règne fut marquée par des erreurs et quelques scandales mais ceux-ci n'effacent pas le mérite de l'amarrage de l'Espagne au port toujours fragile de la démocratie. La famille royale espagnole sut se montrer proche de la population lors des effroyables attentats terroristes commis à Madrid le 11 mars 2004.

 
 Juan Carlos Ier,
roi d'Espagne de novembre 1975 à juin 2004 et défenseur de la démocratie.
Une émission du 14 janvier 2009.
 Correos de España.

Ci-dessous voici les séries básica qui correspondent à nos timbres-poste d'usage courant. Le livre des timbres d'Espagne de 2008 précise que la première série (30 valeurs) avec une photographie du jeune monarque fut mise en circulation le 15 juillet 1976 jusqu'en 1984. La deuxième série a couvert la période de 1985 à 1992 (27 valeurs), la troisième de 1993 à 2000 (20 valeurs), la quatrième de 2001 à 2006 (30 valeurs) et finalement la cinquième à partir de l'année 2007.

La série émise le 2 janvier 2008.
Correos de España.

La série émise le 14 janvier 2009.
Correos de España.

La série émise le 5 février 2010.
Correos de España.

Renforcer le lien de la monarchie avec le peuple
Le monarque espagnol représente l'unité de la nation espagnole et la continuité de l'État, la stabilité des institutions. De notre point de vue français, l'Espagne nous paraît audacieuse sur un plan collectif, parce que le Mouvement des Indignés (ou Mouvement 15-M) y est né en mai 2011. Felipe VI, après son intronisation, devrait prendre en compte dans la transparence les souffrances actuelles du peuple espagnol pour renforcer le lien de l'Espagne avec sa monarchie.

Il faut redire que l'insuffisance du modèle de développement actuel secoue plusieurs pouvoirs sur le continent européen, y compris chez nous en France, et ce n'est pas terminé. Sans les solidarités familiales, la jeunesse espagnole aurait explosé dans ce qui représente, selon un chroniqueur du journal espagnol ABC, la plus grave crise depuis la mort de Franco en 1975. 

25 ans pour revenir à la normale ?
Le retour de la croissance économique en Espagne est une zone de danger car les Espagnols auront le sentiment que leur sort ne s'améliore pas après les efforts imposés. Selon des sources comme Natixis, le retour à la normale pourrait demander 25 années, soit vers l'an 2039.

Les Espagnols n'ont hélas pas fini de subir l'éclatement de la bulle immobilière de 2008. Il semble que l'afflux de capitaux en provenance de France et d'Allemagne, en nourrissant la bulle, ait contribué à la paupérisation actuelle des populations de la péninsule ibérique. De plus, la valorisation trop forte de l'euro par rapport au dollar et à la livre anglaise a dissuadé des investisseurs anglo-saxons de constituer leurs actifs à la plage. Il y a donc une certaine responsabilité d'un ensemble de pays et aussi des créateurs de l'euro dans la déconfiture immobilière de l'Espagne.

La Constitution de 1978 fut approuvée par référendum
par le peuple espagnol, une émission du 29 décembre 1978
Correos de España.

Il serait prudent de veiller à ne pas reproduire les erreurs du passé car, sous la pression des acteurs de l'immobilier, une bulle nouvelle se reconstituera sur les gravats de la bulle éclatée. Dans dix ans ou dans quinze ans... Une possibilité serait d'obliger les fonds d'investissements étrangers se tournant vers l'immobilier à contribuer au développement scientifique et technique de l'Espagne, par une taxe adaptée.

Parmi d'autres timbres, la série courante émise en 1976 : le roi Juan carlos Ier.
Correos de España.

La première apparition de Juan Carlos Ier et de la reine Sophie sur un timbre-poste eut lieu en décembre 1975. J'ai recherché dans un ancien album Yvert et Tellier et j'ai retrouvé ces émissions avec un joli portrait de la reine Sophie.

Un album épais est difficile à passer au scanner.

 
Les nouveaux souverains de l'Espagne en 1975,
des émissions du 29 décembre 1975.
Correos de España.
 
La reine Sophie (Doña Sofia), très populaire,
a épousé à Athènes le 14 mai 1962
le prince Juan Carlos d'Espagne,
une émission du 29 décembre 1975.
Correos de España. 

39 années de règne pour Juan Carlos Ier,
des émissions du 29 décembre 1975.
Correos de España.

Voici l'émission du cinquantenaire de la naissance en 1938 des souverains espagnols, avec sa vignette centrale. Il y eut aussi le 5 novembre 2013 un bloc-feuillet émis pour le 75ème anniversaire.
 
Le 50ème anniversaire de la naissance de Juan Carlos Ier et de Sophie de Grèce,
Une émission espagnole de 1988.
Correos de España.

Nous devrions en principe au plus tard en janvier 2015 disposer d'une nouvelle série básica avec l'image du futur souverain Felipe VI d'Espagne. La prestation de serment aura lieu le 18 juin 2014 selon le quotidien ABC.

Le Prince des Asturies, Felipe de Borbón en 1977,
descendant du roi de France Louis XIV et futur roi,
une émission de l'Espagne du 22 décembre 1977.
Correos de España.

 
Le 22 novembre 1975 le roi Juan Carlos, au côté de la reine Sophie,
prêtait serment devant le Président des Cortès.

Voir
Casa de Su Majestad el Rey
La monarchie espagnole en voie d'être réformée, sur Espagneencrise.wordpress.com ou l'Espagne en crise, l'aventure intérieure (un blogue qui rend compte de la façon dont l'austérité touche les Espagnols)
L'Espagne, dans un cercle infernal, Huffington Post le 20 février 2014
Espagne, les grandes priorités économiques et sociales, sur France Culture le 29 octobre 2013
La vraie fausse bulle immobilière de l'Espagne, Le Monde du 25 juin 2012
Correos recuerda el 75 cumpleaños de los Reyes de España, sur Eladelantado.com 
La Maison de Bourbon en Espagne, un article de Wikipédia
Généalogie de la famille royale d'Espagne, Maison de Bourbon, sur Genroy.free.fr
Le roi Juan Carlos Ier a abdiqué, vive Felipe VI ? Lepetitjournal.com
Sophie d'Espagne : une page se tourne, sur Noblesse et Royautés le 3 juin 2014

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé