Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

7 juin 2014

Redécoupage des régions en France

La quetsche et la mirabelle réunies

Vous savez qu'en France sept régions vont fusionner. La réforme territoriale est un des projets de notre gouvernement. Il est question d'avoir 14 régions au total au lieu de 22 actuellement. La Basse Normandie et la Haute Normandie donneront la Normandie et la Picardie et Champagne Ardennes donneront Champicard. Qui a dit tant mieux car nous aurions alors moins de collectors ? Unissons donc la quetsche alsacienne à la mirabelle lorraine, qui étaient représentées sur le carnet de timbres-poste France du Nord, la Flore des régions en 2009.

La quetsche d'Alsace et la mirabelle de Lorraine,
deux émissions du Carnet de timbres autoadhésifs Flore des Régions de 2009.

Que vont nos régions devenir ?
Ici, des carnets Les saveurs (2010) et les fêtes et traditions de nos régions (2011).
Phil@poste.

Souvenez-vous. Le Salon Planète Timbres de 2010 à Paris avait pour thème nos régions. Nous, Franciliens, n'aurions aucune peine à ensacher nuitamment la Bretagne avec les Pays-de-Loire.

 Le tableau de la Bretagne, de Revivez la France, par Philippe Lesage,
était présenté à Paris lors du Salon Planète Timbres de 2010.

J'ai bricolé ma réforme territoriale, grâce à l'application Regionator 3000 qui se base sur les données de mobilités interdépartementales. C'est mon coin de table à moi. Admirez l'harmonie de ma carte, l'économie de sa composition, l'évidence de son découpage : six super-régions plus une (la Corse). Nous pourrions par la suite faire coïncider ces super-régions avec les zones de défense modifiées.

1. Ma réforme territoriale à moi : 6 super-régions métropolitaines plus la Corse,
grâce à Regionator 3000.


2. Comparons avec les zones de défense actuelles.
Source : Wikipédia.


Sur ma carte en 1, la Bretagne est insérée dans un ensemble plutôt vaste. C'est vraiment un désenclavement poussé de la Bretagne et il n'y a même plus besoin de demander l'avis de la Loire-Atlantique. Ma marée territoriale déferle jusqu'à la Creuse, côté Sud. Le département de la Creuse paraît un peu en appendice de ce vaste bloc (en vert clair), je ne sais pas pourquoi. Je suppose que la Creuse connaît plus de mobilités vers l'Indre que vers le département du Puy-de-Dôme.

Quand on pense qu'un département, le Tarn et Garonne, s'est constitué en 1808 à partir de bouts pris sur les autres départements ! C'était l'inverse du mouvement actuel.

 Montauban resterait quoi qu'il arrive dans le giron de Toulouse.
Une émission pour le bicentenaire du Tarn et Garonne en 2008.
phil@poste.

Pour la région parisienne, je verrais bien la suppression de tous les départements pour une fusion d'un très grand Paris qui absorberait dans une seconde étape le département de l'Oise. Peut-être aussi l'Eure-et-Loir. Il n'y aurait plus de départements. L'Île-de-France actuelle disparaîtrait, la petite couronne, la grande couronne aussi, et quand les visiteurs viendraient des autres régions, ils liraient sur un panneau géant : prudence "Bienvenue dans l'Aire Capitale".

Voir
Regionator 3000, de Data-publica
Un voyage au cœur des régions de France, un billet du 13 juin 2010
Carnet Châteaux et demeures, un billet du 20 janvier 2012
96 collectors régionaux, un billet du 12 juin 2012
Fusion de régions, la réforme territoriale ne rapportera rien, Huffington Post le 16 janvier 2014
14 régions mais seulement 7 issues de fusions, sur Le Courrier des Maires le 3 juin 2014

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé