Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

27 septembre 2014

Les thangkas tibétains

Avec des bodhisattvas

La Chine a émis au premier semestre 2014 une série remarquable de timbres-poste de thangkas tibétains. Les thangkas sont des peintures sur toile qui représentent des divinités du Bouddhisme tibétain ou des bodhisattvas, que l'on peut disposer près d'un autel pour faciliter la prise de refuge.

Thangka tibétain d'Avalokiteshvara,
une émission de la Chine en mai ou juin 2014.
Numéro de la série : 2014-10.
Un timbre-poste de 108 mm par 156 mm.
China Post.

En première approche, nous avons ici une divinité qui a de très nombreux bras, évoquant une action à de multiples niveaux. Elle tient un arc avec flèche, ce qui symbolise l'union de la connaissance et des moyens. En tant qu'arme, c'est aussi la puissance qui subjugue les forces démoniaques et la flèche chasse la négligence dans l'observance de la discipline indique ma petite encyclopédie des divinités et symboles tibétains.

Détail du timbre-poste de thangka.

Il s'agit en réalité du bodhisattva Avalokiteshvara (en sanscrit Sahasra-bhuja Sahasra-netra) à mille bras et à mille yeux et aux onze visages. L'ensemble des mains évoque l'immensité de l'activité compatissante d'Avalokiteshvara. C'est donc un membre éminent de la Sangha supérieure qui a fait le vœu d'œuvrer pour le bien des êtres aussi longtemps qu'un seul être n'aura pas atteint l'Éveil.  La compassion des bodhisattvas ne peut pas être comparée à la compassion humaine, c'est un autre degré de la compassion.

Détail du timbre-poste de thangka :
l'arc et la flèche pour soumettre les forces démoniaques.

Les dix premiers visages représentent les dix terres ou étapes spirituelles des bodhisattvas, le onzième visage au sommet représente Amitabha qui est la sagesse de la distinction : l'esprit éveillé perçoit non seulement la vacuité mais tous les phénomènes qui se manifestent. Son visage est rouge, couleur chaleureuse, disposant du pouvoir de l'amour inconditionnel. À ce niveau, la connaissance se fait tranchante comme le diamant pour ces êtres aux mérites incommensurables.

Il faudrait beaucoup de temps pour décrire chaque thangka sur ces timbres-poste chinois et en saisir toutes les subtilités. Cette émission chinoise n'aurait pas pu exister dans les années 1950, on s'en doute. Il faut y voir la reconnaissance par la Chine du rayonnement spirituel du Bouddhisme tibétain non seulement dans sa terre d'origine mais aussi dans le monde.

Ajoutons que le Bouddhisme est une des rares pensées à pouvoir traverser le siècle sans les besoins de technologies inutiles et d'occupation de la place publique par la vaine agitation qu'on y crée.

Voir
China Post (english)
China Post (mandarin) 
Article Avalokitesvara, sur Wikipédia

Merci beaucoup Yvonne pour ce beau timbre-poste chinois. J'ai encore du retard mais je vais t'envoyer des timbres-poste.

Complément du 28 septembre 2014
Le site de l'administration postale de la République populaire de Chine précise que la date d'émission de la série 2014-10 est sauf erreur le 17 juin 2014, annoncée le 12 mai 2014.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé