Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

5 octobre 2014

La cathédrale de Chartres

Joyau de l'art gothique

J'étais hier dans la Beauce et j'ai revu la cathédrale Notre-Dame de Chartres, joyau de l'art gothique, un ensemble exceptionnel de l'art religieux du XIIème et XIIIème siècles inscrit au patrimoine mondial depuis 1979. La cathédrale de Chartres est toujours en cours de restauration : à l'intérieur la couleur retrouvée de l'enduit avec son ton ocre-jaune illumine la nef principale. Les tours de la cathédrale figuraient sur un timbre préoblitéré de 1979.

Les tours de la cathédrale de Chartres,
un timbre préoblitéré émis le 13 août 1979.
Vu sur Phil-Ouest.
Claude Durrens / Postes.

Péguy
On avait aussi la cathédrale de Chartres sur un timbre-poste de 1950 avec l'écrivain Charles Péguy, dont c'est le centenaire de la mort cette année. Charles Péguy fit un premier pèlerinage à Chartres depuis Paris en 1912.

La cathédrale de Chartres sur un timbre-poste Charles Péguy (1873-1914),
émis par la France le 12 juin 1950.
Vu sur WikiTimbres.
Pierre Gandon / Postes.

Détail : la cathédrale.


"Ainsi nous naviguons vers votre cathédrale.
De loin en loin surnage un chapelet de meules,
Rondes comme des tours, opulentes et seules
Comme un rang de châteaux sur la barque amirale.

 
Deux mille ans de labeur ont fait de cette terre
Un réservoir sans fin pour les âges nouveaux.
Mille ans de votre grâce on fait de ces travaux
 

Un reposoir sans fin pour l’âme solitaire".
Charles Péguy, Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres
(la tapisserie de Notre-Dame, 1913).

Une terre comme réservoir sans fin pour des âges nouveaux ? Je pourrais commenter ce passage de Péguy en l'opposant aux moissons tachées de sang d'août 1914 (voir le billet de septembre 2014 sur la bataille de Sarrebourg).

Notre-Dame de Chartres figurait sur la couverture 
du carnet Art gothique émis par la France le 18 avril 2011.
Phil@poste.

Angélologie, suite
Oh, un ange ! L'ange ci-dessous paraît plus sérieux que celui de Reims. Il a dû voir passer le roi Henri IV qui fut sacré à Chartres en 1594 : "après s'être vêtu d'une chemise blanche ouverte devant et derrière pour permettre l'onction, et d'une cape en satin cramoisi, il entre solennellement dans la cathédrale".

L'ange et son cadran solaire à style polaire.
(Photo JD).

Je lis 1578, donc tardif.
(Photo JD).

Le roi Henri IV fut sacré à Chartres.
Ici sur un cachet "Premier Jour" de 2012 à Paris.

Hauteurs
La tour Sud de la cathédrale, à 103 mètres. Plus haut ! Plus haut !
(Photo JD).

La façade occidentale et sa grande rosace.
(Photo JD).

Portail

Sous le tympan central du Portail Royal : 15 mètres de large.
On distingue un Christ en gloire dans une mandorle.
(Photo JD).

Comme un gardien de pierre, sur le côté droit.
(Photo JD).

Les statues du côté gauche.
(Photo JD).

Les Américains et le lutrin

Les Amis américains de Chartres (AFC) contribuent aussi
à la restauration de la cathédrale.
(Photo JD).

Le timbre-poste ci-dessous montre un vitrail datant de 1225 situé dans le déambulatoire qui est l'un des plus beaux de la cathédrale dans un ensemble consacré à la vie de Charlemagne.


 Vitrail de la cathédrale de Chartres,
représentant Charlemagne remettant ses reliques à Aix-la-Chapelle.
Un timbre-poste du carnet "collector" émis le 27 avril 2009,
Le Centre comme j'aime de 2009.
Phil@poste.

Le carnet "collector" du Centre en 2009 indique : "les vitraux de Chartres, intacts depuis le Moyen-Âge, doivent leur célébrité à ce bleu dont les secrets de fabrication n'ont jamais été dévoilés".

Le lutrin ci-dessous évoque le tétramorphe, selon la vision du prophète : l'homme, le lion, le taureau et l'aigle associés plus tard aux quatre Évangélistes. À cette association s'ajoute une symbolique allégorique variée que vous trouverez sur le site web Christus.fr. J'avais oublié qu'il existait un mobilier liturgique.

Le lutrin au tétramorphe de Goudji au premier plan
et la rosace Sud du transept en arrière-plan.
(Photo JD).

Voir
Le sourire de Reims, un billet du 15 octobre 2013

Ce billet a été complété le 10 octobre 2014.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé