Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

19 octobre 2014

L'infante Marguerite-Thérèse

Par Diego Velázquez

L'émission conjointe de l'Espagne avec l'Autriche avait fait entrer en 2009 Les Ménines dans notre musée imaginaire. Nous retrouvons l'infante Marguerite-Thérèse par Diego Velázquez, portraitiste de la famille royale, avec une émission de l'Autriche le 18 octobre 2014. Cette œuvre est conservée au Musée d'histoire de l'art à Vienne (Kunsthistorisches Museum).

 
L'infante Marguerite-Thérèse (Margarita Teresa),
une huile sur toile de Diego Velázquez.
Une émission de l'Autriche le 18 octobre 2014.
Kunsthistorisches Museum / Post.at.

L'infante Marguerite-Thérèse (1651-1673) est représentée ci-dessus vers 1656 dans une robe blanche, à l'âge de cinq ans, petite créature blonde écrasée par la rigueur de l'étiquette à la cour d'Espagne. Elle est alors le seul enfant du couple formé en secondes noces par Philippe IV et Marie-Anne d'Autriche. Velázquez la peindra à huit ans dans sa robe bleue. Retrouvons ci-dessous le bloc-feuillet émis en 2009 par l'Autriche.

La version autrichienne de l'émission commune
avec l'Espagne le 22 octobre 2009.

Réinterprétation de Velázquez par Picasso
Pablo Picasso a bien perçu en 1957 le visage poupin de l'infante dans sa série de 58 peintures à l'huile sur Les Ménines. J'y vois aussi un visage annonciateur des prémices de dégâts génétiques liés à une consanguinité certaine : sa mère était la nièce de son père. Le rachitisme et la liste interminable des tares de son frère Charles II (surnommé El Hechizado, l'ensorcelé) né en 1661 et donc la fin des Habsbourg d'Espagne sont contenus dans ce regard peint par Picasso. L'infante Marguerite-Thérèse mourut à 22 ans des suites d'un accouchement.
L'infante Marguerite-Thérèse par Picasso,
sur le site du Musée Picasso à Barcelone.

Voir
Musée d'histoire de l'art de Vienne, un article de Wikipédia
La consanguineté à l'origine de l'extinction des Habsbourg d'Espagne, sur lapresse.ca (2009)
Carlos II, la triste historia de un rey enfermo, sur España Eterna le 16 novembre 2010
Les Ménines, sur Faisceau.com
Le cérémonial à la Cour d'Espagne au XVIIe siècle (2009), un ouvrage de Hugo Coniez (sur le blog Passion histoire) 
Le courrier de l'UNESCO, de décembre 1960, un numéro spécial consacré à Velázquez (un fichier pdf de 6 Mo)
Las Meninas entre au musée imaginaire, un billet du 24 janvier 2010

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé