Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

10 octobre 2014

Paris fait triompher la breakdance

La Fête du timbre 2014

Après le cycle des quatre éléments, clos en 2013 avec l'air et un bloc-feuillet sur le kitesurf, la Fête du timbre 2014 en France inaugure une période de quatre ans sur le thème de la danse. Cette année la danse de rue et la salsa sont à l'honneur le 11 et le 12 octobre 2014 dans une centaine de villes participantes. Par exemple, il y aura à Marciac dans le Gers une démonstration de Hip hop. Les rythmes enflamment la piste ou les pavés et à Boulogne-sur-mer un corsaire local se joint curieusement au mouvement. Voir mon billet sur le baron Bucaille. Je commence par l'art de la rue et ensuite c'est une carte blanche au breakeur Lucas qui est mon invité.

La Fête du timbre 2014 
se déroule dans 100 villes en France.

L'art de la rue bouge avec C215
Le 13 octobre 2014 est émis un bloc-feuillet sur la danse de rue avec l'art de Christian Guémy alias C215, pochoiriste parisien. Cette émission française est un double hommage à la danse de rue et au street art, un art émanant de la rue, ou art urbain. On n'a pas oublié Miss.Tic qui s'affichait au Carré d'Encre en 2011. Il y eut aussi une exposition au musée de La Poste en 2013 et le street art s'expose actuellement à la Fondation EDF à Paris jusqu'au 1er mars 2015. Tous les liens sont en fin de billet.

La danse de rue dessinée par C215,
détail du timbre-poste émis par la France le 13 octobre 2014.
Phil@poste.

Le travail de l'artiste C215 est plein de couleurs ; s'il dit abandonner les peintures à la rue, le passant sait bien qu'il les rend à l'art. Le travail réalisé par C215 avec le CEA (Commissariat à l'énergie atomique) de Saclay montre par exemple une superbe Marie Curie dans un projet liant art et science. L'artiste dévoile avec autant de talent les visages d'inconnus ou de laissés-pour-compte que ceux de célébrités. Tous passent et tous font sens.
"Le street art, c'est la poésie de la ville".
C215 à Presse & Cité.
La rue malmène l'œuvre à cause de la pollution, des intempéries, des graffitis, des manifestations ou des campagnes électorales mais le timbre-poste rend durable un art éphémère et le fait voyager. C'est notre détournement puisque nous les philatélistes conservons un art qui est prévu pour vivre et s'abîmer ou s'animer dans la rue.

Dans l'esprit, nous devrions gratter le timbre-poste, le déchirer, le surcharger car l'art de la rue ne se découpe ni ne se range dans un album. L'artiste le résume parfaitement : "sans altération de l'œuvre de rue, il n'y a pas de street art". Si j'ajoute ci-dessous un gorille poché entre les deux danseurs avec le baiser de Marilyn dans le soupirail, le sens évolue aussitôt ! Souhaitons aux créations de C215 de rester dans l'espace urbain le plus longtemps possible.



Le street art est la poésie de la ville.

Comme Christian Guémy le précise sur sa page Facebook, les dédicaces ont lieu le dimanche 12 /10 de 10h à 13h et de 14h à 16h au Carré d'Encre à Paris (13 rue des Mathurins).

Lucas sur la breakdance
Je suis heureux d'accueillir pour la première fois sur ce blogue Lucas qui est un breakeur de 22 ans.

- Lucas, salut sur OLT !

- Salut.
- Merci d'avoir accepté cette carte blanche pour nous éclairer sur la famille la plus acrobatique du Hip hop, à te lire, la breakdance, illustrée sur un timbre-poste français plein d'énergie pour une compétition pacifique ! 



La discipline de la breakdance appelée également b-boying, caractérisée par ses aspects acrobatiques et ses figures au sol, est un style de danse développé à New York dans les années 1970. Le danseur est généralement appelé breakeur, bboy, ou bgirl pour les filles. Souvent confondu sous le terme Hip hop, la discipline est en fait une catégorie de danse de cette grande famille qui se démarque totalement d'autres catégories telles que la danse debout : locking, poping ou récemment new style.

Danse de rue, une émission de la France le 13 octobre 2014
lors de la Fête du timbre 2014.
Une faciale de 2,45 € pour une Lettre Verte jusqu'à 250 grammes.
C215 / Création graphique Line Filhon / D'après une photo de Warrengoldswain /
Age fotostock et Corbis/hemis.fr / Phil@poste.

Breakdance sur les marches de l'Esplanade du Trocadéro.
(Photo : Lucas, retouches : JD).

Il est donc important de comprendre que le Hip hop représente un tout mais qu'il est composé de plusieurs familles de danses. La breakdance représente souvent la famille la plus acrobatique et la plus proche des arts martiaux.

Un cachet "Premier Jour"
à Saint-Aignan sur Cher (Loir-et-Cher).

Le bboy fait preuve de beaucoup de patience et de persévérance pour maîtriser ses figures et enchaînements. Équilibre, force et connaissance du corps sont les trois principales thématiques de la discipline. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le pratiquant est souvent obligé de travailler sa souplesse et ses muscles afin d'obtenir le fruit de ses efforts. 

Motivé par la musique et par l'échange avec les autres pratiquants, le breakeur crée son propre style et décide quelles figures il souhaite apprendre. On reconnaît un très bon bboy à sa parfaite maîtrise des mouvements et à la diversité de ceux qu'il a acquis.

Une grande enveloppe pour la Fête du timbre 2014, ici à Saint-Aignan,
illustrée par Roland Irolla.

Il existe trois grandes familles de breakeurs : les footworkeurs sont ceux qui dansent sur le sol avec des enchaînements passe-passe. Les phaseurs : ceux qui se rapprochent le plus souvent de la gymnastique (souvent les plus impressionnants) et les trickseurs : ceux qui font des équilibres et des figures sur le bras. Un bboy complet est un bboy qui mélange ces trois familles dans ses passages. À savoir que un bboy apprend généralement par cœur ses enchaînements et ne fait généralement pas de freestyle (d'où la discipline de ce sport / danse).

 Travailler la souplesse est essentiel.
(Photo : Lucas, retouches : JD).

Je vois deux styles de breakeurs, le plus connu est celui qui décide de s'entraîner pour se confronter à d'autres breakeurs pour affirmer son style à travers sa danse, l'autre plus rare aspire à développer des capacités afin de se prouver à lui même en quelque sorte, qu'il est capable de le faire.

L'affrontement est appelé battle, possible en solo ou en équipes (ou crews), c'est souvent le moment de montrer sa valeur. Pour les meilleurs, c'est également un moyen de gagner sa vie. Les juges se prononcent sur les critères suivants : la technique des mouvements, l'originalité des enchaînements et la musicalité du danseur.

Danse de rue,
un bloc-feuillet de la France émis le 13 octobre 2014
lors de la Fête du timbre 2014.
C215 / Création graphique Line Filhon / D'après une photo de Warrengoldswain /
Age fotostock et Corbis/hemis.fr / Phil@poste.


La discipline du breakdance prend de plus en plus d'ampleur au niveau médiatique et les associations connaissent chaque année une augmentation de leurs adhérents. Souvent rattaché à l'image du badboy ou des ghettos, la breakdance aspire de plus en plus à des valeurs solides et à un échange unique. 

The Notorious IBE, à Heerlen aux Pays-Bas :
les meilleurs bboys mondiaux s'affrontent lors de battles.
(Photo : Lucas, retouches : JD).

Rentrer dans la danse Hip hop c'est un peu faire partie d'une grande famille. Il y a beaucoup de mises en scène et de jeux de rôle chez les pratiquants : on attend de la personnalité dans cette danse.

My body is my weapon, breakdance à Turin (Italie) par le bboy Kill.

Voir
C215 mobilisé pour la Fête du timbre, sur Philatélie au quotidien le 8 octobre 2014
Entrez dans la danse le 11 et 12 octobre 2014, sur Tout sur le timbre
La danse de rue, sur Phil-Ouest
Le communiqué de presse de la Fête du Timbre 2014, La Poste, sur le site de la FFAP
FFAP, la fête du timbre 2014
Au-delà du street art, une exposition du musée de La Poste en 2013
C215.fr
C215 sur Facebook
C215 sur Fatcap.org
De l'énergie atomique au street art, sur Sneak-art.com le 19 août 2014
Streetart-Paris.fr
#Street Art, L’innovation au cœur d’un mouvement, une exposition jusqu'au 1er mars 2015 à la Fondation EDF
Article pochoir, sur Wikipédia
Canal Street.tv
Les souvenirs créés par l'APSA, sur Apsa.fr (dont les enveloppes et cartes de la fête du timbre) 
La fête du timbre 2013, un billet du 13 octobre 2013
Le baron Bucaille, un billet du 28 septembre 2014 (un corsaire à la fête du timbre)
Tango à Lens ! un billet du 30 septembre 2014

Notes
Les titres ont été réalisés au moyen du générateur CoolText. La présentation de la breakdance est de Lucas. Les ajouts du gorille et du baiser de Marilyn ne sont là que pour illustrer l'esprit de l'art de la rue, qui s'abîme pour rester vivant !

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé