Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

17 décembre 2014

L'éreintage plutôt que le bashing

Mais le terroir n'en a cure

Vous savez que je recommande l'usage du mot blogue plutôt que blog, de mot-dièse plutôt que hashtag. Aujourd'hui, je poursuis avec éreintage ou dénigrement plutôt que bashing, mot que l'on retrouve dans l'expression trop courante french bashing. Selon le blogue du linguiste canadien Lionel Meney, ce n'est qu'à partir de 2003 que cette expression se répand, suite au refus de la France d'appuyer les États-Unis dans leur guerre contre l'Irak de Saddam Hussein. L'expression french bashing est donc connotée diplomatiquement et les journalistes d'aujourd'hui l'emploient pour désigner une critique sans fondement de nos qualités françaises par des commentateurs souvent anglo-saxons.

L'Académie française évoque l'anglicisme Bashing.


Le dénigrement français est le lieu d'une lutte entre une culture française féconde et une vision dominée par des intérêts privés anglophones. Son inconvénient est de concentrer l'attention entre le national et le mondial, alors qu'il peut exister un étage local, un élan régional où des terroirs vivifiants de France feraient entendre leurs voix multiples. Le mot éreintage ou bashing, quand il concerne la France, peut laisser penser que la richesse de notre diversité régionale n'existe pas. L'indivisibilité d'une Nation ne suppose pas que le dénigrement pratiqué par une partie de l'étranger, toujours la même, soit uniformément reçu par toutes ses composantes. Que savent ces détracteurs de notre Bretagne, de notre Quercy ou de notre Pays de Bitche ?

Pour conclure, il ne faut pas s'inquiéter du démolissage français dit french bashing qui est comme la propagande - elle finit par disparaître - et de toutes les façons, ce qui se passe chez nous a toujours un retentissement universel. Demain, nous irons au Pays de Bitche découvrir les souffleurs de verre de Meisenthal.

Voir
French bashing, Carnet d'un linguiste le 21 janvier 2014
Fonctionnaires bashing, abominable barbarisme sur Unsa-education.com le 3 décembre 2014
La France invente le mot-dièse, un billet du 30 janvier 2013
Un blogue plutôt qu'un blog, un billet du 14 août 2014

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé