Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

14 février 2015

La Saint Valentin

Hier par courrier, aujourd'hui par texto

La Saint Valentin est l'occasion de démontrer son amour mais la fête peut s'étendre à toute l'année bien-sûr. Revoyons la célèbre émission française de 1985 par Raymond Peynet avec son couple d'amoureux. Des angelots y postent des lettres ; c'était il y a trente ans.

La Saint Valentin,
une émission de la France le 15 février 1985.
(Vu sur Phil-Ouest).
Raymond Peynet / Postes.

TAD Saint Valentin le 14 février 1985.
André Lavergne.

Le langage amoureux actuel, vous le savez, ne passe plus par les lettres mais par les textos. Une infographie publiée sur le site MerciAlfred.com montre qu'au début de la relation les textos de l'homme sont les plus nombreux. 6 mois après, ceux envoyés par la femme dépassent ceux de l'homme. Les mots utilisés varient aussi au fil du temps passant de "je t'aime merci pour les courses bisous" (6 mois de relation) à "t'as pas fait les courses bordel" (3 ans de relation)...

Les petits noms d'amour donnés par les garçons vont de "mon amour" à "ma choupette" et ceux des filles de "mon amour" à "bb". C'est la femme qui dit "je t'aime" pour la première fois et cela arrive en moyenne au bout de 10 mois. Le temps moyen de réponse de l'homme est de 4 minutes 15 secondes, celui de la femme de 2 minutes 30 secondes.

 
L'art comme une forme d'amour :
Zinaïda Serebriakova, autoportrait à la coiffeuse, 1909.
Une émission russe de 2009.

Les lettres permettaient de garder la mémoire d'une histoire d'amour. J'ai la chance d'en archiver des dizaines dont le parfum envoûtant s'est dissipé. Aujourd'hui, les messages peuvent être conservés grâce à un service comme Tx.to qui offre la possibilité de recevoir vos échanges amoureux fixés sur des rouleaux de bois (voir mes liens de fin de billet).

Relisons le texte de Henri Gauthier-Villars, déclaration d'un grammairien à sa mie, qui pourrait résumer tant de chemins vers l'hymen :

Ah ! fallait-il que je vous visse,
Fallait-il que vous me plussiez
Qu’ingénument je vous le disse
Qu’avec orgueil vous vous tussiez.
Fallait-il que je vous aimasse,
Que vous me désespérassiez,
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m’assassinassiez !
 
Je signale enfin une formation en ligne ouverte à tous (MOOC) sur les troubadours qui ont réinventé l'amour : "Les chansons des troubadours" du 19 mars au 3 mai 2015. C'est sur la plateforme France Université Numérique. Ainsi, vous direz avec Guilhem de Peiteus (1071-1126), sans doute le premier troubadour connu :

"Mout jauzens me prenc en amar
un joi don plus mo vohl aizir"...

traduit de l'ancien occitan par* :

"Très joyeux je me prends à aimer
une joie dont je veux jouir davantage"...

Le mot Joi dans la langue des troubadours s'emploie au masculin et désigne à la fois la joie et l'extase, la jouissance, l'allégresse, la satisfaction et l'agrément. Gérard Zuchetto a cité le poète d'amour Raimon de Miraval : "Et veuillez que s'étende l'esprit de votre Joi [vostre joi] pour que ma joie [mos gaugz] soit accomplie". Donc avoir le joi c'est merveilleux.

Voir
Le SMS amoureux décrypté, sur LeVif.be le 10 février 2015 (M. Lefevre) 
Tx.to, "déroulez votre histoire", vos textos sur des rouleaux de bois
Zinaïda Serebriakova, nous t'aimons, un billet du 1er janvier 2010

Ma sélection amoureuse :
The look of love, Nina Simone (pour le petit-déjeuner)
Light my fire, Eliane Elias (à 3 heures du matin, sous la machine à bulles de savon).

* Gérard Zuchetto, Terre des troubadours, XIIe - XIIIe siècles, Les Éditions de Paris, 1996. Découvrez les sonorités du Troubadours Art Ensemble.
Aussi : échantillon audio de l'ancien occitan sur Dom.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé