Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

9 mars 2015

Visuels différenciés sur MonTimbrenLigne

Chenonceau seulement pour les pros ?

En jetant un coup d'œil sur le service MonTimbrenLigne (qui permet d'éditer ses timbres-poste sur une imprimante), je constate que les visuels proposés aux particuliers et aux professionnels diffèrent. Par exemple, une vue du château de Chenonceau existe pour les professionnels mais pas pour les particuliers. C'est la même chose pour des vues de Lyon, Nîmes, Marseille ou Toulouse. Un client particulier peut aimer sa région, son patrimoine, ou sa ville. Pourquoi réserver ces visuels aux professionnels ? Pourtant en 2011, le château de Versailles et celui de Chambord furent proposés aux clients particuliers de MonTimbrenLigne. Ces choix étaient dans une catégorie "Monuments et terroirs".

Chenonceau, que pour les pros ?
Ici un écran de MonTimbrenLigne le 9 mars 2015
pour les professionnels.

En 2014 le choix de Chenonceau existait encore pour les clients individuels.

Chenonceau se trouvait dans les visuels
MonTimbrenLigne pour les particuliers en 2014.

Ajoutons qu'aujourd'hui les entreprises qui ont le souhait et les moyens de s'intéresser au patrimoine ou à l'art ne sont pas si nombreuses. Des esprits individuels éduqués, soucieux de la transmission et indépendants des marchés, savent ce que la culture apporte au monde. Voilà pourquoi il serait utile de replacer Chenonceau dans les choix proposés aux clients individuels. Le client professionnel pourrait voir à la place des visuels plus adaptés : tours de verre et d'acier, entrepôts de zone industrielle, bureaux ouverts.

La description de la Chastellenie de Chenonceau avec ses frais ruisseaux par l'abbé Chevalier en 1864 dans mon billet de 2014 me fait toujours sourire : "La Touraine, si renommée par la grâce de ses paysages, n'offre guère de sites plus riants que la vallée du Cher à Chenonceau". Si en 2015 nos responsables politiques nous décrivaient ainsi les régions nous irions peut-être* voter.

Voir
MonTimbrenLigne (particuliers)
MonTimbrenLigne (professionnels)
Le château de Chenonceau, un billet du 19 septembre 2014 (avec le passage sur la Chastellenie et ses frais ruisseaux par l'abbé Chevalier)

* Le peut-être étant lié non seulement à des politiques inadaptées par rapport aux besoins de la population, mais encore à des interrogations sur le maintien de la représentativité en France ou sur la réintroduction innovante du mandat impératif pour réduire le décalage grandissant entre les élites et le peuple. En 2015 ces débats sont encore dans les limbes car les questions religieuses et les conflits extérieurs encombrent le devant de la scène. Quant aux thèmes écologiques récupérés par des socio-libéraux (le climat...), ils peuvent n'être qu'un paravent supplémentaire qui retarde la réforme des institutions et fait oublier la faiblesse des résultats économiques. Cela étant dit, l'intelligence et la raison semblent se ranger en douceur du côté de l'abstention.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé