Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

15 août 2015

250e anniversaire du Prince Piotr Bagration

Pour la bravoure

Prince issu d'une ancienne et illustre famille royale de Géorgie, Piotr Ivanovitch Bagration est né à Kizliar (Daguestan) en 1765. Il s'est illustré à Austerlitz où il réussit à avancer contre l'infanterie française. L'empereur Napoléon le voyait comme le seul bon général russe, il est donc naturel de lui consacrer un hommage en français. Le généralissime Suvorov le tenait aussi en haute estime. Ce billet se conclura par la Marche du prince Bagration suivi de La Victoire est à Nous, même si au final, comme le notait avec recul un visiteur du Musée Borodino à Moscou, c'est le maréchal Hiver qui l'emporta avec la retraite ou le retour de la Grande Armée. J'ai consacré un billet en 2012 à la Bérézina.

Le Général et Prince Piotr Ivanovitch Bagration (1765-1812),
par George Dawe au Musée de l'Ermitage,
Ordre de Saint-André,
Ordre de Saint-Georges,
Ordre de Saint-Vladimir.
Wikipédia.

En 1812, la guerre patriotique pour les Russes, Piotr Bagration est à la tête de l'aile gauche de l'armée contre l'invasion française (deuxième armée de l'Ouest). Il était aimé de l'armée et son nez proéminent lui valut bien des moqueries. Il prit part à 20 campagnes et 150 combats. Il fut mortellement atteint à la cuisse avec le tibia fracassé lors de la bataille de la Moskova (bourgade de Borodino), la plus sanglante de la campagne de Russie, le 7 septembre 1812 au cours d'une vaillante résistance. Il meurt après une agonie de quinze jours. 

Bagration reçut en 1807 (Friedland) l'épée d'or ornée de diamants avec l'inscription "pour la bravoure", récompense créée par l'impératrice Catherine II en 1774 et attribuée pour la première fois au maréchal prince Alexandre Prozorovskii. Piotr Bagration négocia avec la maréchal Joachim Murat les pourparlers qui aboutiront à la paix de Tilsit entre la Russie et la France. Bagration et Murat s'étaient affrontés à la Bataille d'Hollabrunn avant Austerlitz en 1805.

Le portrait du prince Bagration figure à la galerie militaire du musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg, près de celui du feld-maréchal Koutouzov.

 Le 250e anniversaire de la naissance
de Piotr Bagration (1765-1812), une émission de la Fédération de Russie 
le 10 juillet 2015.
Марка.

Le timbre-poste montre une représentation en sépia de l'uniforme du prince Bagration. Normalement, c'est un ruban bleu moiré et l'étoile de l'Ordre de Saint-André (1809), avec l'insigne de l’Ordre impérial et militaire de Saint-Georges que je retrouve sur l'enveloppe "Premier Jour" (1806), et le ruban et la croix de l'Ordre de Saint-Vladimir (1808). On distingue l'aigle bicéphale de la Russie impériale sur le tambour.

 L'enveloppe "Premier Jour" Piotr Bagration
avec l'Ordre de Saint-Georges.
Марка.

Détail : la croix pattée en émail blanc de
l'Ordre de Saint-Georges
fondé en 1769 par l'impératrice Catherine II.

La croix pattée est figurée sur la tombe recréée de Piotr Bagration à Borodino. Ria Novosti a réalisé en 2014 une infographie sur l'Ordre de Saint-Georges, "décoration suprême de l'Empire russe et de la Fédération de Russie".

Un cachet "Premier Jour" le 10 juillet 2015 à Moscou pour
le 250e anniversaire du général Piotr Bagration.

En octobre 1961 une station Bagrationovskaya a été ouverte sur la ligne Filyovskaya du métro de Moscou.


Marche Prince Bagration, par František Václav Lejsek.


La Victoire à est Nous, chant exécuté sur de nombreux champs
de batailles, notamment lors de l'entrée de la Grande Armée
dans Moscou le 14 septembre 1812.

Voir
Une nouvelle histoire de la guerre de 1812, sur La Voix de la Russie (Sputnik), le 20 avril 2012
Bagration, prince Pierre sur Napoleon.org
La Bataille d'Austerlitz, sur PassionNapoléon.org
La Bataille d'Hollabrunn, 16 novembre 1805, sur Histoire-Empire.org
Premium Russian Weapons, sur The100.ru
L'Ermitage à Saint-Pétersbourg, Bagration près de Mikhaïl Koutouzov sur Théry-fr.net
Campagne de Russie, un article de Wikipédia
L'entrée des Français dans Moscou le 14 septembre 1812, sur Au fil des mots et de l'histoire
La Victoire est à Nous, sur Gustavemar.free.fr (un fichier pdf)
Forum de la Société d'Études Historiques Révolutionnaires et Impériales, 1815-2015 bicentenaire impérial, chapitre La Russie
Dourova, l'héroïne russe de Borodino sur Sputnik le 23 mars 2012, un article en français sur une femme décorée de l'Ordre de Saint-Georges.

Mes billets 
* sur des épisodes douloureux pour nous, Français :
Bicentenaire de la Bataille des Nations, un billet du 19 octobre 2013 
Bicentenaire de la Bérézina, un billet du 22 novembre 2012
* et cependant :
Bonaparte immortel, un billet du 30 octobre 2013, avec quelques réserves au sujet de l'esclavage dans les colonies françaises. Il est possible d'en ajouter d'autres concernant par exemple la liberté de la presse sous le premier Empire et même dès le Consulat. Et vous écouterez le discours décapant de l'historien Henri Guillemin au sujet de Bonaparte si vous tenez à en remettre une louche.

Note :
Ce billet a été publié un 15 août, jour de naissance de Napoléon Bonaparte, c'est un hasard.

Ce billet a été mis à jour le 25 août 2015.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé