Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

21 septembre 2015

Splendeurs de l'antiquité

La porte d'Ishtar et Néfertiti

Trouver Néfertiti et la porte d'Ishtar dans un lot de timbres-poste allemands apporte un petit bonheur. L'imagination m'entraîne dans les empires antiques de l'Égypte pharaonique et de Babylone ! Les timbres-poste se trouvaient dans une enveloppe affranchie à 1 euro et 50 centimes. J'avais consacré un billet en 2012 à Néfertiti pour le centenaire de la découverte de son buste à Tell el Amarna. 

J'avais donné une titulature :  Princesse héréditaire, Grande de louanges, Dame de Grâce, Douceur d'amour, Dame des Deux Terres... Si ça se trouve, le comportement de Néfertiti était abominable au quotidien, s'immisçant partout, menant grand train, ruinant l'État, tyrannisant son époux déjà débilité, le poussant dans une adoration sans lendemain pour lui attirer les foudres du clergé des anciens cultes. Belle et rebelle, la reine espérait ainsi hâter la chute du roi et rafler la mise, avant de mener la vie dure au pauvre bambin Toutânkhamon, tout en couchant avec Smenkhkarê le successeur ! Le croire serait de l'archéologie-fiction bien-sûr ; le flou sur la fin de la période amarnienne permet une audace temporaire en classant ce timbre-poste allemand. La reine n'était pas une garce, tout de même.

La reine Néfertiti (Nofretete en allemand)
une émission de l'Allemagne le 2 janvier 2013.
bpk /Hans Christian Kraas / Deutsche Post.

Un internaute me montre ci-dessous un cachet de la ville de Bonn.

La reine Néfertiti.

La porte d'Ishtar,
une émission de l'Allemagne le 2 janvier 2013.
bpk /Vorderasiatisches Museum, SMB/Olaf M. Teßmer / Deutsche Post.

Voir
Bundesfinanzministerium.de, La porte d'Ishtar 
Budesfinanzministerium.de, Le buste de Néfertiti
Néfertiti, sur Antikforever.com
Néfertiti, la reine disputée sur Le Monde magazine le 27 août 2011
Des fouilles pour retrouver la tombe de Néfertiti autorisées à Louxor, Le Monde le 23 septembre 2015
100 ans de la découverte du buste de Néfertiti, un billet du 4 décembre 2012 (Monaco)

Ce billet a été complété le 15 octobre 2015.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé