Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

26 novembre 2015

L'emblème national

Une création révolutionnaire

Le 15 février 1794, la Convention nationale a décrété que le pavillon national serait formé des trois couleurs : le bleu, le blanc et le rouge. La royauté était abolie depuis à peine seize mois. Ce drapeau est l'emblème national de la France selon l'article 2 de la constitution du 4 octobre 1958. Il est bon de penser qu'il contient aussi le refus d'accepter ces couleurs par le comte de Chambord dès son manifeste de 1871. Nous ne verserons pas une larme sur les regalia de l'exilé qui, après tout, ne sont qu'une étape dans la visite du domaine de Chambord. La France a émis un timbre-poste en 1990 au sujet de la création du drapeau tricolore à la suite du bicentenaire de la révolution.

La création du drapeau tricolore,
une émission de la France le 29 octobre 1990
(un timbre-poste vu sur Phil-Ouest).
Jacques Gauthier / La Poste.

La journée d'hommage national aux victimes françaises et étrangères des attentats gravissimes à Paris le 13 novembre 2015 a lieu le 27 novembre 2015 aux Invalides et nous voyons le retour de l'emblème national sur les façades privées.

Ce retour est aussi l'idée, au-delà de l'unité ou de la communion manifestée, que la diversité du pays a été oubliée pour des chimères extérieures, dont la construction d'une Europe mal ficelée et si peu protectrice fait hélas partie.

L'historien Fernand Braudel, dans L'identité de la France en 1986, a souligné l'intérêt de cette diversité où deux civilisations, celle d'oc et celle d'oï, celle du sud et celle du nord, contribuent à la variété des paysages français autant que de ses mentalités.

Voir
Manifeste du comte de Chambord, 1871 sur Gallica.bnf.fr
L'abolition de la royauté, 21 septembre 1792, sur L'histoire par l'image
Le château de Chambord, un billet du 22 novembre 2014

Ouvrage
L'identité de la France, Fernand Braudel, 1986.

Ce billet a été modifié le 27 novembre 2015. 

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé