Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

12 octobre 2016

Les 500 ans de Royal Mail

Avec Brian Tuke 

Le roi Henri VIII n'est pas connu comme un tendre personnage mais il eut la bonne idée de distinguer Brian Tuke, Master of the Posts, qui établit un premier réseau postal structuré et régulier dans le royaume d'alors. Les souverains comprenaient rapidement l'intérêt de bénéficier d'un réseau efficace de remontée des informations dans les territoires sur lesquels ils exerçaient leur suzeraineté.

En 2016 nous célébrons donc le 500e anniversaire de Royal Mail. Les louanges pleuvent sur le Royaume-Uni. Non seulement il fut émis là le premier timbre-poste en 1840 mais encore la survenue du « Brexit » en juin 2016 ouvre une voie créative dans une Europe politique et diplomatique de bric et de broc. De cette Europe-là sans doute on ne donnerait pas un teston lorrain fendu en quatre*.

Un beau carnet commémoratif de Royal Mail incluant six timbres-poste historiques plus un bloc-feuillet de quatre timbres-poste sur le thème des affiches commerciales de GPO (General Post Office) a été émis. D'anciennes affiches publicitaires ont été montrées ici sur des émissions australiennes avec par exemple le cirage Jacko en 2014, et aussi les bonbons Englhofer en Autriche.

"Quickest way by air mail",
une affiche de 1935 par Edward McKnight Kauffer,
un timbre-poste émis par Royal Mail le 17 février 2016.
Royal Mail.

Le bloc-feuillet de quatre affiches datées de 1935 à 1960,
émis le 17 février 2016.
Royal Mail.

La couverture du carnet Royal Mail 500
avec les six timbres-poste dont celui avec Sir Brian Tuke,
Master of the Posts, le 17 février 2016.
Atelier Works / Royal Mail / British Postal Museum.

Voir

* translation
"On n'en donnerait pas un teston lorrain fendu en quatre " : it means It's not worth tuppence, I think. About Europe.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé