Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

7 octobre 2016

Paris fait son Charleston

Fête du Timbre 2016 

C'est la Fête du timbre en France et une émission du 10 octobre 2016 évoque le Charleston. Cette danse swing est née aux États-Unis vers la Caroline du Sud au début du XXe siècle et a pris son essor dans les années 1920. Elle fut introduite en France en 1925 lors de la « Revue nègre » au théâtre des Champs Élysées à Paris avec la danseuse Joséphine Baker qui plus tard eut deux amours, son pays et Paris. Un superbe prêt-à-poster en 2013 a montré ce théâtre pour le centenaire.

Un cachet TAD du 8 octobre 2016
pour la Fête du timbre conçu par Nancy Peña.

Le corps se libère dans la danse, avec son rythme endiablé, et hors de la danse aussi car il y a comme une émancipation résultante. À partir de 1927, c'est le Quick time fox trot qui succéda au Charleston. Paul Valéry pouvait bien s'interroger sur le caractère mortel de nos civilisations, l'euphorie et l'insouciance prévalaient. Paris vivait les années folles qui allaient se refermer avec 1929. N'être qu'à la joie de se mouvoir tient lieu de philosophie de vie : il suffit de pousser les chaises. La danse n'est-elle pas un moyen sain, pour reprendre la réflexion du chorégraphe Philippe Decouflé, d'échapper au monde difficile dans lequel on vit ? (note 1).

Le Charleston,
une émission de la France le 10 octobre 2016.
(Vu sur Phil-Ouest).
Nancy Peña / Claude Jumelet / Phil@poste.

Le Charleston peut inclure des figures acrobatiques et l'improvisation y est admise. C'est la troisième année que la Fête du timbre en France a pour thème la danse.

Un Charleston très swinguant.

La Fête du timbre en France
dans 87 villes les 8 et 9 octobre 2016.

Voir
Fête du Timbre 2016, par la FFAP
WikiTimbres
Historique des danses Swing, sur Les fousduswing.fr
Danse Charleston, sur Pinterest
Philippe Decouflé, sur Sceneweb.fr le 29 septembre 2016
Le costume dans tous ses états, la vogue du Charleston sur Histoire-costume.fr
Qu'étaient les années folles à Paris ? sur Pariszigzag.fr
Prêt-à-poster théâtre des Champs Élysées, un billet du 6 décembre 2013

Note 1
Danser pourrait sembler répondre au besoin d'échapper au monde. Rémy Oudghiri, dans son Petit éloge de la fuite hors du monde paru en 2014 chez Arléa, a montré que la fuite est une façon d'entrer dans le monde. Le plus judicieux pour l'individu serait ni de s'échapper ni de ne pas s'échapper. Quand on cherche d'où le soi provient, où il se situe et où il s'en va, et donc aussi où il pourrait éventuellement fuir, on ne trouve pas bien-sûr. Comme le notait Khentchen Kunzang Palden (1870-1940) dans son lumineux commentaire de Shantideva : « lorsqu'on n'aura rien trouvé, on se détendra dans cet état ». Du coup, nous faisons mentir là le mot de notre humoriste Pierre Dac : « il est préférable d'être ailleurs lorsqu'autre part n'est plus ici ».  

C'est l'Occident médiéval qui a rapporté toutes les entités animiques à une seule, l'âme, selon l'auteur Jérôme Baschet* ; cela a été le laboratoire de l'individu moderne, celui-là même qui recherche à s'échapper maintenant si j'en crois Philippe Decouflé. Le personnel politique peut accroître ce désir de s'échapper, l'exalter même, sans grand effort conceptuel de la part de l'individu. C'est assez économique.
 
Ce billet a été complété le 11 octobre 2016.
* Corps et âmes, une histoire de la personne au Moyen Âge, de Jérôme Baschet chez Flammarion (2016). J'avais griffonné ceci : pour Jérôme Baschet, en rapportant toutes les entités animiques à une seule, l'âme, en lui attribuant un rapport exclusif à Dieu, en insistant sur la continuité de la personne après la mort, l'Occident médiéval fut le laboratoire de l'individu moderne (lu dans L'Obs du 6 au 12 octobre 2016). Cependant le Moyen Âge occidental était moins dualiste que notre conception très individualiste actuelle. Les théologiens des XIIe et XIIIe siècles rapprochaient l'âme et le corps. C'est depuis Descartes qu'un dualisme corps / esprit s'est renforcé en Occident. Les internautes qui auraient la volonté de travailler à la définition d'un nouveau monisme occidental susceptible de rafistoler notre rapport au soi et au monde pourront commencer par cet auteur.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé