Drop Down MenusCSS Drop Down MenuPure CSS Dropdown Menu

18 octobre 2016

Pierre Mauroy (1928-2013)

Une figure du socialisme de gouvernement 

La France a émis le 27 juin 2016 un timbre-poste en mémoire de Pierre Mauroy (1928-2013), Premier Ministre de 1981 à 1984, maire de la ville de Lille pendant vingt-huit ans et sénateur de 1992 à 2011. Une cérémonie d'hommage unanime à Pierre Mauroy eut lieu le 11 juin 2013 à l'hôtel national des Invalides à Paris.

Pierre Mauroy 1928-2013,
homme politique et Premier Ministre,
une émission de la France le 27 juin 2016.
Claude Andreotto / Phil@poste.

Son action gouvernementale fut marquée par l'arrivée de ministres issus du parti communiste français, par des nationalisations, par plusieurs dévaluations, par l'instauration de la retraite à 60 ans et par l'abolition de la peine de mort avec la promulgation de la loi en octobre 1981, faisant de la France le 35e État abolitionniste au monde.

L'élection d'un président venu de l'opposition de gauche en 1981 avait engendré une espérance mêlée d'illusion dans la population française, si bien qu'à partir de 1983 une déception s'était installée, créant une discontinuité généralement perçue comme le tournant dit de la rigueur. Un schéma d'aspiration trahie s'est donc programmé dans l'automatisme de l'inconscient collectif français, inscrivant un engramme nulle part prévu dans notre constitution mais d'où proviendront tous les doutes. Dès lors, le rapport du peuple français au politique allait se teinter dans les décennies suivantes de prudence puis de défiance.

2016 est le vingtième anniversaire de la disparition de François Mitterrand et une émission de la France a lieu le 27 octobre 2016. Les années 1980 laissent avant tout un sentiment global de superficialité. L'économisme a probablement contribué à raboter la créativité idéologique de la Nation ; le rabougrissement* actuel de la pensée politique est alors dans l'ordre des choses.

Voir
La Boutique de La Poste
Sénat

Ce billet a été complété le 19 octobre 2016.

* Il est possible que le monde médiatique contribue à ce rabougrissement. Il y aurait trop de gens devant les caméras ou les micros, et pas assez à la table de travail. Des générations successives arriveraient alors à maturité avec un vide conceptuel comme héritage immédiat.

0 commentaire:

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à réagir !
Un billet proposé